×
Publicités
Par
AFP
Publié le
31 août 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Auchan : bénéfice net en chute libre au premier semestre 2015

Par
AFP
Publié le
31 août 2015

Le groupe de grande distribution français Auchan a vu son bénéfice net plonger de 86,2 % au premier semestre, à 31 millions d'euros, plombé par des éléments non récurrents, alors que ses ventes ont progressé de 3 %, même si la France reste toujours en difficulté.


Auchan


« Au 30 juin 2014, le groupe Auchan avait comptabilisé un produit net exceptionnel de 158 millions d'euros, contre une charge nette exceptionnelle de 50 millions d'euros en 2015 », indique le distributeur dans un communiqué diffusé lundi.

L'an dernier, Auchan avait notamment bénéficié de l'intégration du chinois Sun Art dans ses comptes, alors que cette année, cet élément ne joue plus et que des coûts de restructuration en Italie et des dépréciations d'actifs viennent plomber les bénéfices.

Ces éléments fait également chuter fortement le résultat net des activités poursuivies, qui recule de 53,3 % , à 157 millions d'euros, sur le semestre. Il impacte également le résultat d'exploitation, qui enregistre un recul de 31,9 %, pour atteindre 326 millions d'euros au 30 juin.

En revanche, le résultat d'exploitation courant progresse fortement de 17 %, à 376 millions d'euros. L'Ebitda ressort également positif à changes courants, progressant de 2 % (-1,4 % à changes constants) grâce à la hausse du taux de marge commerciale « dans toutes les zones géographiques ». Celle-ci atteint 23,1 % du chiffre d'affaires, contre 22,6 % il y a un an. Cette progression est portée par l'Asie, alors que l'Europe centrale et de l'Est « est impactée négativement par la chute du rouble », indique le communiqué.

L'Asie dope également les ventes sous enseignes du groupe, qui progressent de 3 % en TTC, à 31,6 milliards d'euros, et de 2 % (+3,4 % à changes courants) en hors taxes, à 26,9 milliards d'euros.

A taux de change constants et hors essence, le chiffre d'affaires progresse de 2,6 %. « Il est porté par l'expansion (+3,3 %) qui compense notre performance à magasins comparable, en léger recul (-0,7 %) », précise le communiqué.

La France, principal marché du groupe, reste toutefois toujours en difficulté, voyant son chiffre d'affaire reculer de 2,9 %. Les performances de l'enseigne reculent aussi bien en hypermarchés (-3,2 %) qu'en supermarchés (-2,7 %). Cela est dû « à une consommation des ménages stagnante, voire en baisse » et à un « contexte déflationniste » dans une période de guerre des prix, explique Auchan.

Les ventes de la zone euro hors France reculent également de 4,4 % malgré le « retour de la croissance en Espagne », qui n'aura pas suffit à compenser le repli enregistré en Italie.

L'Europe centrale et de l'Est voit ses performances impactées par la chute du rouble. Le chiffre d'affaires hors taxes de la zone recule ainsi de 6,4 % en publié, mais progresse de 10,6 % si on exclut l'effet des changes.

Enfin l'Asie reste le moteur de la croissance du groupe, voyant son chiffre d'affaires progresser de 28,6 % (+7 % à changes constants), grâce notamment à l'intégration de Sun Art et au développement du e-commerce.

Ces performances « illustrent notre capacité à progresser en chiffre d'affaires comme en rentabilité dans un contexte qui reste souvent difficile (...) Le second semestre s'annonce riche en défis », a commenté le président du conseil d'administration d'Auchan, Vianney Mulliez, cité dans le communiqué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Distribution