×
6 281
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
4 déc. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Baccarat veut gonfler son activité bijoux

Publié le
4 déc. 2012

FRANCFORT, 04 déc 2012 (AFP) - La cristallerie française Baccarat, en pleine expansion, prévoit d'augmenter nettement son activité dans la bijouterie, a déclaré son patron Markus Lampe dans un entretien au Financial Times Deutschland paru mardi.

"Dans les cinq prochaines années nous voulons porter la part de notre activité bijoux dans le chiffre d'affaires à plus de 25%, contre 14% actuellement", a déclaré M. Lampe. Baccarat compte ainsi croiser le fer avec le spécialiste des bijoux en cristal, l'entreprise familiale autrichienne Swarovski, qui n'est autre que l'ancien employeur de Markus Lampe.

Markus Lampe, CEO de Baccarat, vient de chez Swarovski

Outre des bijoux, la manufacture installée depuis 1764 à Baccarat, en Lorraine, fabrique surtout des articles de table, des luminaires et des objets de décoration haut de gamme, un segment en pleine croissance. "Nous pensons qu'il est possible de doubler notre chiffre d'affaires dans les cinq prochaines années, sans que l'on fasse de concessions sur nos exigences de qualité", a estimé M. Lampe.

Grâce à la construction d'un nouveau haut-fourneau sur son site lorrain qui devrait être opérationnel au printemps 2013, l'entreprise va pouvoir augmenter sa capacité de production "entre 50 et 70%, ce qui va rendre possible la croissance prévue dans les années à venir", a encore assuré le patron.

Le nouveau site web de Baccarat

Les deux tiers du capital de Baccarat sont détenus par une filiale du fonds d'investissement américain Starwood Capital, qui développe aussi une chaîne d'hôtels de luxe associée au nom de Baccarat. Le fonds américain Catterton est aussi entré cette année dans l'entreprise à hauteur de 22%.

Le groupe, coté à la Bourse de Paris, a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 143,2 millions d'euros. Il a toutefois essuyé une perte nette de 2,3 millions d'euros, liée en grande partie à des coûts exceptionnels.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com