×
6 480
Fashion Jobs
Publicités

Back to Alaska élargit son offre

Publié le
today 9 févr. 2017
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Back to Alaska se détache progressivement d'une stratégie mono-produit. Centrée à sa création en 2015 sur la doudoune légère, la griffe fondée par Jacques Loyer développe son offre avec, pour l'automne-hiver 2017-18, une ligne étoffée de t-shirts, parkas, bombers et coupe-vent (long et court) pour homme, femme et enfant (de 4 à 16 ans). Une gamme dédiée au balnéaire est également en préparation pour l'été 2018.


Back to Alaska mise sur le t-shirt à message pour asseoir son univers décontracté et familial.


Présentée lors du salon Who's Next à Paris, la collection automne-hiver 2017-18 mise donc notamment sur le t-shirt à message, ceci afin de conforter son univers décontracté et familial. Ces t-shirts basiques se pare de textes et de graphismes, et s'enrichira chaque mois de 20 nouveaux visuels.

Egalement à la tête du multimarque Le Grand Comptoir, qui compte six unités en France, Jacques Loyer a décidé de lancer sa marque propre il y a deux ans, « dans un esprit fun et intergénérationnel », expose-t-il. « J'ai profité de la dynamique de ce réseau et nous avons testé en premier lieu les produits dans nos magasins ». De grandes boutiques de 400 à 700 mètres carrés, qui génèrent un chiffre d'affaires annuel de 15 millions d'euros.


Les doudounes sont constituées à 90 % de duvet et 10 % de plumes.


Une vraie assise pour initier une marque en propre. « Nous avons constitué une équipe adossée à la structure du Grand Comptoir, dont le siège est basé à Suresnes et emploie une cinquantaine de personnes », détaille celui qui avait lancé dans les années 1980 la marque de caleçons fantaisie Coup de coeur, avant de la revendre à Devanlay. Back to Alaska mise sur un logo animalier et décalé, soit un ours blanc qui transporte une planche de surf sous le bras. 

La griffe, qui a mis en ligne son e-shop en décembre dernier, fait fabriquer ses produits au Bangladesh et totalise 300 points de vente en Europe (dont 200 en France). Jacques Loyer espère passer à 700 revendeurs d'ici l'an prochain.

Pour intensifier la distribution, six agents en France, un en Belgique et un en Espagne ont été recrutés en 2016. Un format de corner et un concept de magasin sous l'enseigne Back to Alaska sont déjà à l'étude : la marque souhaite les déployer à plus long terme lorsque la ligne s'agrandira encore pour proposer une offre plus complète.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com