×
2 824
Fashion Jobs
MAJE
Responsable CRM H/F
CDI · PARIS
CASEY.CASEY
Directeur(Trice) de Développement Stratégique
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Montpellier (H/F)
CDI · MONTPELLIER
DCM JENNYFER
Acheteur Accessoires (H/F)
CDI · CLICHY
HEMA FRANCE
Talent Manager H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Alsace-Lorraine (H/F)
CDI · NANCY
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
ALTESSE
Chef de Projet Éditorial Web / Editeur Web
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Pôle Opérationnel H/F
CDI · ORLÉANS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Pôle Opérationnel H/F
CDI · TOURS
COURIR FRANCE
Chargé.e de Stocks / Stock Keeper - Saint-Genis Laval - CDI - 35h - f/h
CDI · SAINT-GENIS-LAVAL
RMS
Technico-Commercial - h-f - Marque Française de Cosmétiques & Soins - Région Est
CDI · PARIS
RMS
Responsable Marketing Réseau Affilié - H/F - Marque Française de Cosmétiques & Soins, Paris
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · CLICHY
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires / Prescripteur Idf H/F
CDI · PARIS
SINTEL
Coordinateur Mobilité Internationale (H/F)
CDI · PUTEAUX
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Entrepôt- H/F- Univers Luxe- CDI- Morangis
CDI · MORANGIS
ASPHALTE
Directeur.Ice Artistique Image
CDI · BORDEAUX
APM MONACO
PR Stylist
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/Acheteur Textile Homme H/F
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
CONFIDENTIEL
Responsable d'Atelier de Préparation
CDI · FONTENAY-SOUS-BOIS
Publié le
23 mars 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Banana Moon prend le virage du digital

Publié le
23 mars 2016

Lancement de son e-shop, nouvelle plate-forme B2B, nouvelle segmentation pour les détaillants internationaux et lancement d’une ligne activewear… En 2016, Banana Moon prend le tournant du digital et multiplie les projets pour rester dans la course.

Banana Moon dévoile son e-shop.


Banana Moon vient ainsi de franchir une nouvelle étape dans le digital en lançant son e-shop, qui vient compléter son réseau de détaillants multimarques (2 500 entre France et international) et de boutiques en propre (40 boutiques). L’ensemble des collections, en l’occurrence le beachwear, le prêt-à-porter et les accessoires, est donc dorénavant disponible en ligne.
 
Outre cette nouveauté, la marque, qui a équipé ses représentants de tablettes tactiles pour leur tournée commerciale, a également développé une nouvelle plate-forme B2B. Cette dernière a ainsi vocation à permettre aux revendeurs multimarques et aux e-commerçants d'effectuer leur réassort directement en ligne.

Cet outil B2B2C permet également aux commerçants de commander un modèle qu'ils n'ont plus en stock, de l'encaisser directement dans la boutique et de le faire livrer au domicile de la cliente.

Pour le printemps-été 2016, la marque de balnéaire propose également à ses détaillants une nouvelle segmentation de son offre principale, Banana Moon. Ces derniers ont ainsi pu découvrir au sein de cette dernière une ligne pensée pour l’international avec des imprimés et des formes plus adaptés à l’export.
 
« Concrètement, le consommateur final ne percevra pas cette nouvelle segmentation. En proposant cette "ligne" à nos détaillants, l’idée était simplement de leur offrir une meilleure lisibilité de notre offre, explique Daniel Flachaire, le PDG de la marque. Elle reprend l’essentiel de notre offre générale mais avec des modèles et des formes adaptés aux différents marchés car, dans notre secteur, les besoins sont spécifiques selon les zones géographiques : culottes emboîtantes en France, petites culottes aux Etats-Unis, etc. Nous le faisions déjà avant, mais, aujourd’hui, cette offre est clairement identifiée afin de faciliter l’export. »
 
Outre cette nouvelle segmentation pour booster ses ventes à l’international, Banana Moon, qui possède plusieurs univers parmi lesquels Banana Moon, Banana Moon Couture, Banana Moon Teens ou encore Banana Moon Intimates, a également recruté il y a quelques mois un nouveau directeur commercial export. L’arrivée d’Arnaud Delatour a ainsi vocation à renforcer les équipes afin de poursuive le développement de l’export, qui représente aujourd’hui 35 % du chiffre d’affaires.
 
« Nous n’avons pas d’objectif précis car nous voulons que les choses soient bien faites. Bien sûr, nous attendons une croissance, plutôt à un chiffre d’ailleurs, mais on verra. Le but est déjà de ne pas voir le chiffre d’affaires reculer. Pour l’instant, les choses se présentent bien. L'Espagne (qui représente 40 % du chiffre d’affaires à l’export, ndlr) se porte bien et surtout nous avons enregistré une croissance de 25 % des ventes pour l’été 2016 en Italie et en Grèce. Ce sont des signaux positifs, mais nous préférons rester prudents car le réassort est essentiel. En outre, même si l’export est une priorité, la France reste notre locomotive et d’ailleurs nous avons également progressé dans l’Hexagone », souligne Daniel Flachaire.
 
Enfin, Banana Moon prend également le parti de compléter son offre. Ainsi, dès l’hiver 2016-2017, la marque monégasque relancera une ligne dédiée à l’activewear (yoga, course, etc.).

Forte de son savoir-faire, il y a une dizaine d’années, la griffe avait déjà une ligne yoga qu’elle avait fini par abandonner, Banana Moon proposera des collections au style affirmé et réalisées dans des matériaux techniques. Avec cette nouvelle offre, la marque entend ainsi faire encore un peu plus vivre ses boutiques puisque cette dernière sera uniquement disponible sur l’e-shop et dans les points de vente à l’enseigne. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com