×
Publicités
Publié le
22 févr. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Basi confie ses marques Armand Basi et By Basi au Chinois Neo-Concept Group

Publié le
22 févr. 2011

La société familiale Basi prend l'accent chinois. L’entreprise espagnole de prêt-à-porter féminin et masculin a signé un accord de licence avec le Chinois Neo-Concept Group.
Le groupe se charge à présent du design, de la production et de la distribution des vêtements, des accessoires et des chaussures des marques Armand Basi et By Basi. L'entreprise chinoise va installer une société à Barcelone pour exploiter les marques de Basi à qui elle reversera des royalties selon les ventes.

Armand Basi, By Basi, Basi
Le site internet du groupe chinois Siu propose les produits Armand Basi.

Le développement des enseignes sera assuré par la filiale retail de Néo-Concept: Siu, basée à Hong-Kong et Pékin. En Chine, Siu distribuait déjà les produits Basi et le groupe se chargeait de la production de certaines pièces de prêt-à-porter. L'industriel chinois table sur l'ouverture de 100 boutiques By Basi et trente magasins Basi en Chine dans les deux ans.

Neo-Concept, qui produit et distribue ses propres marques, travaille avec de grands noms tels que Banana Republic, Club Monaco, Forever 21 mais aussi les européens Agnes b, Chloé, Galeries Lafayette, Caroll, Massimo Dutti, Mango, Max Mara ou Benetton.

La famille Basi garde la main sur les licences de ses marques. Basi travaille ainsi avec Optim pour les lunettes, Idesa pour les parfums, StepOne pour les montres et Burrito Blanco pour le linge de maison.

L'entreprise familiale, qui conserve aussi la propriété de ses quatre boutiques en Europe, a connu des saisons difficiles, avec, selon la presse espagnole, un recul de 64% de ses bénéfices entre 2008 et 2009. Autre étape pour la société, la direction, emmenée par la présidente Nuria Basi et le nouveau directeur Luis Juste, négocierait avec Devanlay la cession de 50% de sa licence de production et de distribution de Lacoste en Espagne et Portugal.

Ces négociations, dont la société française (propriétaire de la licence mondiale de production et de distribution) n’a pour l’instant pas officialisé l’existence, déboucheraient sur une joint-venture entre les deux parties.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com