×
5 992
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
27 sept. 2017
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

BCBG Max Azria : la décision encore repoussée, les salariés inquiets

Publié le
27 sept. 2017

L’attente est longue pour les employés de la filiale française de l’enseigne BCBG Max Azria, placée en redressement judiciaire en mars dernier. Lors de l’audience du 27 septembre, le tribunal de Romans-sur-Isère a décidé de décaler une nouvelle fois le rendu de son verdict.


La filiale française réunit les marques BCBG Max Azria et Hervé Léger.


Alors que plusieurs offres de reprise ont été formulées, le tribunal se donne le temps de les étudier avant de communiquer sa décision le 11 octobre prochain. Une des offres a été soumise par des dirigeants de la société, qui souhaitent lancer une nouvelle marque et conserver 96 emplois. 

Cet étirement du calendrier inquiète le personnel de BCBG Max Azria, qui compte encore près de 25 boutiques dans l’Hexagone. « Les salariés sont épuisés par la lenteur de cette procédure », livre Stéphanie Vénitien, membre du comité d’entreprise. Elle pointe également « l’aberration des propositions du mandataire judiciaire » quant aux mesures d’accompagnement des salariés qui ont à ce jour été proposées. La liquidation de la société, dont le siège est basé à Mercurol, dans la Drôme, n’est pas à écarter.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com