×
Publicités
Publié le
23 sept. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Be Street Weeknd : l’événement street-culture parisien prend de l’ampleur

Publié le
23 sept. 2014

Là où les grands salons de mode européens cherchent la formule entre business et ouverture au public, les nouveaux entrants tirent leur épingle du jeu.


A Paris, depuis trois ans, le Be Street Weeknd s’impose comme un rendez-vous parisien phare de la street-culture. Monté par l’équipe du magazine Be Street, l’événement investit la Grande Halle de La Villette les 4 et 5 octobre et atteint plus de 17 000 participants. Sur les 3 600 mètres carrés de l’espace Charlie Parker, se retrouvent toutes les composantes de cet univers.

La musique, avec des artistes internationaux venant du hip-hop comme du rock et des musiques électroniques, rythmera les deux jours. Des animations, comme des photocalls, un manège d'auto-tamponneuses ou un espace "girls" mis en place avec Citadium, vont faire vivre cet univers.

Et bien sûr, des graffeurs (Jacob Ovgren, Tristan Eaton, le duo Cyrcle...) réaliseront des performances tout au long du week-end. La mode, enfin, occupera un rôle majeur avec un espace de 1 500 mètres carrés.

La performance fait partie de l'esprit du Be Street Weeknd. Visuel Be Street.


"Sur cet espace, nous accueillons des marques établies, auxquelles nous demandons d’apporter une exclusivité, une expérience lors du week-end, explique Benjamin Benichou, qui porte l’événement. L’autre axe est de faire découvrir des marques qui ne sont pas encore, ou très peu, distribuées en France, avec de belles marques britanniques émergentes."

Dans les griffes françaises et internationales du secteur, on retrouvera Tealer, Abandon Ship, Wasted, Neff, Pride Clothing, Huf, Fuct, Sweet SKTBS, The Hundreds mais aussi des présences très rares comme celle d’Undefeated ou Stussy.

Du côté des majors, Nike installe un stand Nike ID et s’implique dans la conception des modules du skate park de 90 mètres carrés. Element met en scène 70 mètres carrés pour mettre en avant sa collection réalisée avec l’artiste Timber, qui réalisera une performance live. Mishka et Saucony dévoileront des collections capsules et New Balance un modèle pour l’occasion.

La mode s'installe sur 1 500 mètres carrés. Photo Be Street.

"L’objectif, à terme, est que les marques réalisent leurs lancements sur le Be Street Weeknd, glisse Benjamin Benichou. Qu’elles montrent leurs meilleures pièces aux leaders d’opinion qui seront présents."

Car l’événement s’adresse à un public de connaisseurs et accueille d’ailleurs les magasins spécialisés du secteur. "Cette année, nous avons mis en place une identification différente pour les magasins à qui en plus nous avons proposé une invitation VIP, appuie l’organisateur. Cela permet à la marque de savoir si elle parle à un fan ou à un professionnel. Comme cela a bien fonctionné sur la France, on a aussi invité des shops anglais à venir cette année".

L’Angleterre fait d’ailleurs partie des projets majeurs de l’équipe Be Street. Avec des avancées pour un événement à Londres au printemps prochain.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com