×
Par
AFP
Publié le
1 déc. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Beiersdorf annonce un plan de restructuration

Par
AFP
Publié le
1 déc. 2011

BERLIN, le 1er décembre 2011 (AFP) - Le groupe allemand Beiersdorf, fabricant de la crème Nivea, a annoncé un nouveau plan de restructuration, qui doit "toucher jusqu’à 1000 salariés dans le monde" d’ici 2015.

Le groupe veut simplifier sur les quatre prochaines années sa structure et les circuits de décision sur ses différents marchés. Jusqu’à 1000 salariés pourraient en faire les frais, dont jusqu’à 230 en Allemagne, selon un communiqué boursier.

"L’entreprise attend des économies annuelles possibles d’environ 90 millions d’euros à partir de 2014", après 25 millions d’euros en 2012 et 75 millions en 2013, a-t-il ajouté. Le plan entraînera une charge exceptionnelle de 256 millions d’euros, dont "la principale partie" se fera ressentir cette année.

Le fabricant de Nivea et de Labello a déjà lancé fin 2010 une profonde restructuration, qui l’a conduit à se séparer notamment de la ligne de maquillage de Nivea et à refondre ses activités en Chine, ce qui se traduit par des coûts élevés.

Outre les cosmétiques, sa plus grosse activité avec Nivea mais aussi les marques La Prairie ou encore Eucerin, Beiersdorf est présent dans les adhésifs avec Tesa, une activité qui a bien tenu jusque là et qui ne sera pas touchée par le nouveau plan, a précisé le communiqué.

Au troisième trimestre, les ventes de Beiersdorf ont légèrement baissé sur un an à 1,37 milliard d’euros tandis que le bénéfice net a chuté d’un quart à 76 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.