×
6 687
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
7 mai 2015
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Beiersdorf profite de l'euro faible au premier trimestre

Par
AFP
Publié le
7 mai 2015

Le fabricant allemand de la crème Nivea et des sticks Labello a bien commencé l'année, aidé par l'évolution favorable des taux de change et en dépit d'une demande en berne dans certains grands marchés comme la Chine.


Des pots de crème Nivéa, une marque du groupe Beiersdorf.


Son chiffre d'affaires s'est apprécié de 7 % sur un an au premier trimestre, à 1,60 milliard d'euros. Mais, hors effets de change, la hausse n'est que de 0,7 %, ce que Thomas Maul, analyste de DZ Bank, a qualifié de « décevant ».

Les chiffres masquent de fortes disparités géographiques, avec une croissance vigoureuse des ventes de cosmétiques en Europe de l'Est, en Amérique latine, en Inde ou encore en Turquie, tandis que la Chine et l'Allemagne s'affichent en recul.

Le bénéfice d'exploitation trimestriel a tout de même grimpé de 8,5 % à 255 millions d'euros et le bénéfice net de 9 % à 181 millions d'euros, a indiqué  la société.

Beiersdorf qui, outre les cosmétiques, vend des adhésifs industriels et des pansements avec sa filiale Tesa, continue d'attendre une hausse de 3 à 5 % de son chiffre d'affaires cette année, et une marge d'exploitation « légèrement au-dessus de l'an dernier ».

« On peut s'attendre à ce que la croissance accélère dans les mois à venir », a assuré Thomas Maul, du fait notamment de nouveaux lancements de produits.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.