×
Par
AFP
Publié le
28 févr. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Beiersdorf restructure ses activités aux Pays-Bas, en Belgique et en Suède

Par
AFP
Publié le
28 févr. 2006

FRANCFORT (Allemagne), 28 fév 2006 (AFP) - Le groupe allemand Beiersdorf, fabricant de la crème Nivea, a annoncé mardi qu'il allait restructurer sa division cosmétique aux Pays-Bas, en Belgique et en Suède, ce qui pourrait entraîner au total la suppression de près de 400 emplois.


Campagne publicitaire Nivéa 2005

Le groupe de Hambourg (nord) envisage de fermer deux sites de production, un en Suède, où il emploie 200 personnes, et un à Almere aux Pays-Bas, qui compte 130 salariés.

Beiersdorf va parallèlement fermer ses centres de logistique aux Pays-Bas et en Belgique, ce qui entraînera la suppression de 70 emplois.

Ces mesures devraient lui permettre d'économiser au total 100 millions d'euro par an.

Le groupe allemand s'engage à trouver une solution socialement acceptable pour les salariés : affectation à un nouveau poste au sein de l'entreprise, passage par une société de reclassement ou versement d'indemnités de départ.

Le groupe allemand avait déjà annoncé fin novembre qu'il allait réorganiser l'ensemble de sa chaîne de valeur ajoutée (achats, production et logistique) dans sa division "produits de grande consommation", qui comprend les produits de beauté Nivea ou La Prairie ainsi que les pansements Hansaplast. Mais il n'avait pas donné de détails.

Beiersdorf est rentable avec une marge d'exploitation de près de 11,1 % sur l'exercice 2005, mais ses performances restent en-deçà de celles de ses grands concurrents, Procter and Gamble en tête. Le groupe allemand vise une marge de 15 % d'ici à 2010.

Le fabricant de la crème Nivea souffre de l'atonie persistante de la consommation en Europe et principalement sur son premier marché, l'Allemagne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.