×
6 071
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
4 mars 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Beiersdorf vend plus de Nivea et augmente ses bénéfices en 2013

Par
AFP
Publié le
4 mars 2014

BERLIN, 04 mars 2014 (AFP) - Le fabricant allemand de cosmétiques et d'adhésifs Beiersdorf a affiché une progression de ses ventes en 2013 et augmenté ses bénéfices, selon des chiffres publiés mardi qui étaient reçus sans grand enthousiasme. "Nous pouvons être satisfaits des résultats 2013", s'est félicité le patron du groupe, Stefan Heidenreich, lors de la conférence de presse annuelle de présentation des résultats. "Beiersdorf est engagé sur une croissance durable", a-t-il ajouté.


Le groupe de Hambourg (nord), qui fabrique la crème Nivea, les pansements Hansaplat ou encore les sticks pour lèvres Labello, a vu son chiffre d'affaires grimper de 1,7% à 6,14 milliards d'euros. Hors effets de change, la hausse est de 7,2%. Son bénéfice d'exploitation s'est apprécié de 17% à 820 millions d'euros et son bénéfice net de 20% à 543 millions d'euros.

Dans le détail de ses divisions, la branche "consommateurs" du groupe a enregistré une hausse nominale de son chiffre d'affaires de 1,1% à 5,1 milliards d'euros, tiré par "toutes les marques phares". D'un point de vue organique, cette hausse a atteint 7%. Quant à sa branche d'adhésifs tesa, celle-ci a vu son chiffre d'affaires nominal avancer de 4,7% à 1,04 milliard d'euros, soit un bond organique 8,5%.

D'un point de vue géographique, le groupe a vu ses ventes gonfler de près de 20% dans la région Afrique/Asie/Australie, de 11,4% en Amérique latine et de 4,6% en Amérique du nord. En Europe de l'ouest, son premier marché, ses performances ont progressé de 1,2%. Seule région en berne, l'Europe de l'est a enregistré une baisse de l'activité de 0,4%. "Beiersdorf a connu une évolution positive autant dans les marchés en croissance que dans les marchés matures d'Europe", a expliqué le groupe dans un communiqué.

Il devrait continuer à en être ainsi cette année, pour laquelle Beiersdorf attend un chiffre d'affaires en hausse de 4% à 6% et une amélioration de la marge d'exploitation. Ces prévisions étaient jugées timorées, mais l'action avançait de 1,73% à 73,34 euros, après avoir démarré en queue de l'indice Dax de la Bourse de Francfort peu après l'ouverture. "Cela semble sensé de faire des prévisions prudentes au début de l'année", commentait Thomas Maul, analyste de DZ Bank.

Motif d'inquiétudes toutefois, "les résultats du quatrième trimestre 2013 ont été plus faibles que prévu, ce qui pourrait être dû à un développement faible en Amérique et plus spécialement en Afrique/Asie/Australie", signe que des problèmes perdurent dans ces deux régions, ajoutait Nadeshda Demidova, analyste pour la banque Equinet.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.