×
Publicités
Publié le
18 févr. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bel Air s’offre une boutique sur les Champs-Élysées

Publié le
18 févr. 2008

Les magasins Bel Air sont maintenant quinze à quadriller la capitale française. Et la dernière adresse du répertoire est loin d’être la moins prestigieuse. Ouverte début février au 26 avenue des Champs-Élysées, la nouvelle boutique en propre de la marque de prêt-à-porter féminin présente la palette la plus large de son univers. Depuis 1984, la griffe parisienne a su décliner son style en sacs, foulards, ceintures et autres accessoires. Cette année, elle prépare même des robes de soirée.



Cocon orné de vitrines lumineuses, l’espace des Champs-Elysées occupe l’ancienne boutique du chausseur Stéphane Kélian. Dénominateur commun entre tous les points de vente de la marque, l’esprit des « Mille et une nuits » règne sur les lieux. Le sol en chêne foncé côtoie les tons rose gourmand des murs.

Alors que la surface moyenne de ses magasins est comprise entre 40 et 50 mètres carrés, Bel Air s’est ici offert un flagship sur la plus célèbre avenue du monde. Avec ses 70 mètres carrés, l’espace « marque un nouveau cap » pour la maison comme l’explique Eric Sitruk, Pdg de Fashion Bel Air.

Depuis deux ans, la griffe organise sa distribution pour rééquilibrer son chiffre d’affaires entre la France et l’export. La première étape fut marquée en 2006 avec l’acquisition d’un réseau de douze adresses commerciales à travers la capitale. L’année dernière, la maison a signé un contrat de référencement pour neuf points de vente avec le groupe Les Galeries Lafayette.

A cette occasion, Eric Sitruk déclarait être « vraiment très satisfait de ce contrat qui indéniablement apporte une visibilité forte » à la marque. Selon lui, les ventes générées par ce client devaient représenter environ 40 % du chiffre d’affaires 2006.

De fait, la multiplication de sa distribution parisienne a largement contribué à la croissance exponentielle de la marque. En 2007, Bel Air a enregistré des chiffres records en France, un marché qui représente 50 % de ses ventes. Ce dynamisme se poursuit aujourd’hui en province avec le même positionnement. Toulouse compte déjà une boutique sous franchise et l’avenir s’annonce prometteur à en croire l’équipe dirigeante.

Par Emilie-Alice Fabrizi

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com