×
Publicités
Publié le
29 janv. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bench revoit son identité de marque

Publié le
29 janv. 2014

Avec Bench, Christophe Zipfel revendique une très belle progression sur les deux dernières saisons. Pour la marque britannique, qui a d’abord séduit la région Rhône-Alpes avec son style inspiré de la culture snowboard, le dirigeant de la société Trident, qui distribue la marque sur l'Hexagone annonce quelque 400 clients.

Bench affiche le style de son Multipurpose city clothing. Visuels Bench.



"La marque fonctionne très bien. Aussi lorsqu’ils ont annoncé des changements on s’est interrogé sur ce qui était prévu, explique le dirigeant français. Mais ils ont fait un gros travail pour redéfinir les visuels et la présentation de la marque avec un nouvel axe clair. Ils l’ont baptisé Multipurpose city clothing".

La campagne en question joue la carte urbaine. Les produits, tirant du gris clair au noir, sont mis en exergue dans un univers citadin et des clichés studios sur fond en béton brut. Côté typographie, le brandbook opte pour un esprit machine à écrire aux accents nordiques et s'appuie sur des phrases clés pour marteler son propos type "What does Bench stand for? For Choosing to live rather than simply exist".

La marque met en avant la technicité des produits appliquée à un milieu urbain.



Avec cette nouvelle ligne de conduite, Bench, active depuis 25 ans, en profite pour diviser ses collections en deux lignes, chez l’homme et la femme. La très grande partie se retrouve sous la coupole Multipurpose City qui affiche un style urbain intégrant quelques éléments techniques. Le volet Multipurpose performance est lui beaucoup plus orienté sport. Sans être réellement dédié à la compétition, il propose des vestes imperméables ou des pantalons pour la neige. L’ensemble de ces pièces représente un cinquième de la collection.

Et pour bien marquer son identité, la marque, qui n’a pas changé son positionnement prix, a travaillé sur des pièces phares. Au total une vingtaine de vestes, doudounes, pantalons, polaires ont été développés pour l’automne-hiver 2014/2015 chez l’homme et la femme en reprenant les coupes iconiques ou les détails clés et représentatifs de la marque.

Une vingtaine de pièces chez l'homme et la femme mettent en exergue l'identité de la marque avec des mailles à 119 et 129 euros ou des vestes trois en un de 249 à 289 euros.


"Au final nous sommes emballés par ce travail, explique Christophe Zipfel. Cela permet d’homogénéiser les images et les façons de faire des différents distributeurs à travers le monde, que ce soit au Canada, en France ou en Allemagne". Un atout pour Bench dans l’optique d’aborder de nouveaux marchés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com