×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 mai 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bench se déclare en faillite

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 mai 2018

La marque Bench s’est déclarée en faillite à la suite de problèmes de trésorerie qui durent depuis deux ans. Les 20 boutiques à l'enseigne que compte le label germano-britannique en Angleterre, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Autriche restent pour l’heure ouvertes, mais 180 postes sont menacés au Royaume-Uni.


Bench


L’activité de la marque d’habillement au style urbain va également être affectée en Allemagne, où la société emploie 170 personnes, avec un siège social à Munich. Pour rappel, le label originaire de Manchester a été acquis par le fonds allemand Emeram Capital Partners en 2014.

La marque est aujourd'hui présente en wholesale sur une trentaine de marchés en Europe et Amérique du Nord. Les tensions actuelles sur le marché du retail, et particulièrement au Royaume-Uni où la chute du cours de la livre depuis le référendum européen a entraîné une augmentation des charges pour de nombreuses entreprises britanniques, sont notamment pointées du doigt pour expliquer les difficultés de la firme. Mais Bench met également en cause des problèmes logistiques remontant à 2016.

Le PDG depuis 2014, Bruno Sälzer avait annoncé il y a quelques semaines sont retrait tout en conservant 15% des parts de l'entreprise. La direction a déclaré qu’en dépit de plusieurs injections de capital pour recruter de nouvelles équipes et dynamiser ses boutiques, la société n’avait pas été capable de « redémarrer sur des bases économiques durables ».

Pour le moment, aucun emploi n’aurait été supprimé, et le PDG Barry Knight s'est dit convaincu que la marque a encore un avenir, malgré l’impossibilité de lever du capital dans sa forme actuelle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com