×
Publicités
Publié le
10 avr. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Benetton termine 2013 dans le rouge

Publié le
10 avr. 2014

Touché par la forte récession en Italie, son premier marché, Benetton termine l’année 2013 dans le rouge. Le conseil d'administration du groupe de mode de Ponzano Veneto, en Vénétie, a approuvé, mardi 8 avril, son bilan 2013, sans rendre public toutefois les résultats. La société a préféré ne diffuser que quelques données via une interview de l’administrateur délégué, Biagio Chiarolanza, au quotidien italien Repubblica.

Après le rouge enregistré en 2002, c’est la deuxième fois de son histoire que l’entreprise, fondée il y a 48 ans par la famille Benetton, enregistre des pertes, souligne le journal, sans en préciser l’ampleur. D’après la presse locale, elle aurait enregistré un résultat d’exploitation négatif (Ebit) à 64 millions d'euros.

Boutique Benetton de Barcelone


Le groupe voit par ailleurs ses ventes reculer de 10 % par rapport au chiffre d’affaires de 1,82 milliard d’euros enregistré en 2012. "2013 a été une année de transition et nous verrons donc en 2014 si seront confirmés les signaux très positifs enregistrés au cours des six derniers mois", résume Biagio Chiarolanza.

Lors du dernier trimestre 2013 et sur les trois premiers mois de 2014, sur un échantillon de 131 magasins sélectionnés dans les pays les plus significatifs, ont émergé les données suivantes: taux d’entrées en magasin (walk-in): +10 %, Taux de conversion par visite: +7 %, ventes à périmètre constant: +17,7 %.

Le processus de restructuration du groupe amorcé il y a quelques mois explique en partie ces résultats négatifs, du fait de l’arrêt des marques les moins importantes du groupe, de la sortie de Benetton de 60 sur les 120 marchés couverts auparavant, et de la réduction du nombre de magasins.

Aujourd'hui, le marché européen représente 75 % du chiffre d'affaires total du groupe, l'Italie pesant 39 %. "L’exercice 2013 est le résultat d'une dynamique complexe, qui combine un début de relance et la fermeture des magasins, ainsi que le retrait de certains marchés avec une logique baisse des volumes", note le directeur général.

Parallèlement, l’endettement du groupe a baissé, passant de 640 millions d’euros en 2012 à moins de 300 millions en 2013, tandis que Benetton Group prévoit d'investir "environ 100 millions d’euros cette année".

Benetton met l’accent sur la maille et la couleur


Le programme triennal adopté en novembre dernier prévoit la division du groupe en trois sociétés (immobilier, production et commercial), ainsi que la focalisation sur les deux marques historiques: United Colors et Sisley, visant deux segments de marché différents. Un grand travail a été fait sur le produit, en particulier, par l’actuelle directrice créative de United Colors of Benetton, Valentina Soster. Chez Benetton depuis 12 ans, elle a succédé à You Nguyen, qui a quitté le groupe l'an dernier.

La semaine prochaine sera dévoilé à Milan le tout nouveau concept de magasin Benetton, consacrant davantage d'espace aux tricots et à la maille de toutes les couleurs, mais aussi aux accessoires.

Le groupe a renoncé au format géant des mégastores, cédant ainsi les boutiques de Tokyo et Rome, pour se concentrer davantage sur des surfaces de plus petite dimension. United Colors of Benetton est actuellement distribué à travers 6 000 boutiques en franchise et 600 magasins en propre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com