×
Publié le
16 févr. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Berenice poursuit son expansion internationale malgré une procédure de sauvegarde

Publié le
16 févr. 2016

« Une mesure de gestion suite à un différend avec des banques et qui sera réglé dans quelques mois », c'est ainsi que Frédéric Krief, PDG de Berenice, commente le placement de sa marque sous procédure de sauvegarde à la fin 2015. Une renégociation en cours avec un pool bancaire donc, mais pas de mesures d'économie affirme le dirigeant, « nous nous protégeons simplement le temps de parvenir à un accord avec les banques ».

Collection printemps-été 2016 - Berenice


La procédure de sauvegarde n'a en rien arrêté les nouveaux développements internationaux de la marque, qui veut accélérer à l'export depuis l'an dernier. Ainsi, comme annoncé à l'époque par l'ex-directrice générale, Dominique Nebbout Chekly, partie depuis, des partenariats ont été signés en Corée du Sud et au Moyen-Orient notamment, et ont commencé à porter leurs fruits.

Deux boutiques Berenice ont déjà vu le jour en Corée du Sud à l'automne et deux autres vont ouvrir très prochainement pour la saison printemps-été 2016. Le rythme sera le même pour la saison suivante avec encore deux autres unités prévues pour le franchisé après l'été.

Au Moyen-Orient, trois ouvertures dans des malls d'Arabie saoudite sont imminentes : à Riyad d'abord, puis Djedda et enfin Dharhan. Le même partenaire prépare également la première boutique dubaïote pour la saison suivante.

Mais la marque compte également investir en propre, puisque Frédéric Krief, qui a totalement repris les rênes depuis le départ de sa directrice générale fin 2015, projette d'ouvrir de nouveau dans les trois pays européens où Berenice compte des succursales : le Royaume-Uni, la Suisse et la Belgique. Un investissement qui sera notamment permis par la grosse plus-value réalisée par la marque en cédant son adresse de la rue Saint-Honoré à Furla (environ huit millions d'euros).

Aux Terrasses du Port à Marseille, vitrine - Berenice


La marque, qui a recentré son offre sur la maille et une silhouette week-end, a retrouvé la croissance en 2015, une progression du chiffre d'affaires de 5 % qui a permis de rattraper un exercice 2014 difficile. Celui-ci est aujourd'hui évalué à 26 millions d'euros (dont seulement 15 % à l'export).

Pour fêter son dixième anniversaire avec la saison automne-hiver 2016-2017, Berenice compte booster sa croissance avec une campagne de communication de belle ampleur, notamment relayée dans la quarantaine de boutiques à l'enseigne en France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com