×
6 688
Fashion Jobs
HERMES
CDI- Gestionnaire de Stock Chaussure H/F
CDI · PANTIN
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Projet si H/F
CDI · CACHAN
KSI RETAIL
Responsable Adv - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
KSI RETAIL
Directeur-Rice Wholesale - Bijoux Haut de Gamme
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Administrateur Systèmes Linux H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Technicien Support Applicatif - H/F
CDI · SAINT-DENIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Android H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Dba Sql Server H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Développeur Mobile Ios H/F - Basé en Vendée
CDI · LES SABLES-D'OLONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Directeur de Clientèle - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Merchandising Amont H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Pôle Concept Scénographie H/F
CDI · PARIS
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · LILLE
LE COQ SPORTIF
Chef de Secteur Sportstyle H/F
CDI · STRASBOURG
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · PARIS
HADDAD BRANDS EUROPE
Assistant Directeur Retail & Grands Magasins Europe
CDI · SAINT-DENIS
KARA
Juriste Associate Manager en Droit Social Anglais Courant H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Contrôleur de Gestion Marketing H/F
CDI · PARIS
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Responsable Trade Marketing F/H
CDI · LES HERBIERS
ABSOLUT CASHMERE
Directeur Artistique/Styliste (H/F)
CDI · PARIS
SUD EXPRESS
Responsable Régional·e
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
26 févr. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bergère de France, dernière filature de laine en France, en cessation de paiement

Par
AFP
Publié le
26 févr. 2015

La dernière filature de laine en France, Bergère de France, qui emploie 300 personnes dans la Meuse, s'est déclarée mercredi en cessation de paiement et a demandé sa mise en redressement judiciaire devant le tribunal de commerce de Bar-le-Duc, a-t-on appris de source syndicale.


« Cela fait plusieurs années que nous allons très mal, le fil à tricoter est en baisse. Cette annonce n'est pas vraiment une surprise », a expliqué une syndicaliste CGT, qui a souhaité rester anonyme, à l'issue d'un comité d'entreprise extraordinaire au cours duquel la direction a annoncé avoir déposé le bilan.

Bergère de France a accusé en 2014 un déficit de 1,9 million d'euros pour un chiffre d'affaires de 32 millions d'euros, et prévoit pour 2015 des pertes de 1,7 million d'euros pour un chiffre d'affaires revu à la baisse, à hauteur de 30 millions d'euros, a précisé cette même source.

L'entreprise fabrique du fil à tricoter depuis près de 70 ans, qu'elle vend principalement par correspondance via Internet et des catalogues, et compte encore cinq boutiques en son nom dans la région de Bar-le-Duc. Premier employeur privé du département, Bergère de France compte environ 300 salariés, dont 80 % de femmes, d'une moyenne d'âge de 40 ans.

« Nous, ce qu'on veut, c'est garder nos emplois. Si le tribunal de commerce accepte de nous placer en redressement pendant 6 mois, ça nous semble insuffisant, parce que nous arrivons dans la période creuse », a souligné la syndicaliste, « pessimiste », sur l'avenir de l'entreprise. Mais, selon elle, la direction s'est au contraire montrée « confiante » lors du comité d'entreprise, « en disant que la situation n'était pas catastrophique ».

« Cette procédure de redressement permettrait le gel des dettes actuelles auprès de ses fournisseurs puis l'étalement de leur remboursement ultérieurement », a notamment détaillé le PDG Jean-Louis Petit lors du comité d'entreprise, selon le procès-verbal. Sollicités par l'AFP, les dirigeants de Bergère de France n'ont pas souhaité s'exprimer.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.