×
Publicités
Par
AFP
Publié le
6 sept. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Billabong : le fonds Bain Capital sur les rangs

Par
AFP
Publié le
6 sept. 2012

SYDNEY, 6 sept 2012 (AFP) - Le titre de la marque australienne de vêtements de sport Billabong s'est envolé jeudi après l'annonce d'une offre d'achat provenant d'un acquéreur non identifié mais qui serait Bain Capital, le fonds créé par le candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney.


Visuel Billabong.


Le titre du fabricant de vêtements de surf et d'articles de sport a terminé en hausse de 7,48%, à 1,37 dollar australien (1,11 euro) à la Bourse de Sydney, malgré la réaction défavorable de ses dirigeants. Selon Billabong, un investisseur anonyme offre 1,45 AUD par action, soit 695 millions de dollars (564 millions d'euros), pour l'intégralité de son capital.

Des sources proches du dossier citées par l'agence Dow Jones affirment qu'il s'agit de Bain Capital, le fonds qui a fait la fortune de Mitt Romney avant son départ en 1999.

Un autre fonds d'investissement, TPG International LLC, a déposé une offre équivalente en juillet.

Billabong a décidé d'accepter l'examen de ses comptes par les deux entreprises afin "d'optimiser (leur) compréhension de Billabong ainsi que son évaluation" La direction estime en effet que, comme pour TPG, "cette proposition ne reflète pas la valeur réelle de Billabong".

Billabong détient la marque phare Billabong mais aussi Von Zipper, Nixon, Tigerlily, Element ou encore Dakine.

La crise européenne, la difficile relance économique aux Etats-Unis et la cherté du dollar australien lui ont valu d'enregistrer une perte nette de 275,6 millions AUD sur l'exercice 2011/2012 clos en juin, contre un bénéfice de 119,1 millions l'année précédente. Billabong a engagé un plan de restructuration prévoyant la fermeture de boutiques, la réduction de sa production, l'internationalisation de sa chaîne d'approvisionnement et le développement de ses ventes en ligne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.