×
6 267
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
18 févr. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Billabong prépare ses futurs concepts boutiques pour 2015

Publié le
18 févr. 2014

A Biarritz et Toulouse, Billabong vient de rénover ses deux magasins. Les deux espaces ont été entièrement revus pour présenter les collections masculines et skateboard de Billabong, Element, Plan B, Sector 9 ainsi que les accessoires de Von Zipper et de Nixon, qui est sortie du groupe il y a maintenant quelques mois. Un niveau est aussi dédié à la mise en valeur des lignes féminines de Billabong et Element.

Les boutiques de Biarritz et Toulouse viennent d'être rénovées. Visuels Billabong.


Des magasins bien réalisés… Mais qui ne correspondent plus vraiment aux ambitions du nouveau PDG. Neil Fiske, qui a pris les rênes de Billabong en septembre dernier a présenté, lors de la dernière assemblée générale des actionnaires, sa feuille de route identifiant Billabong, Element et Rvca, comme les trois marques phares. Sa vision retail et e-commerce est très clairement orientée sur le monomarque.

"Ces deux magasins sont le produit de notre politique de renouvellement des concepts dans nos points de vente tous les quatre à six ans, explique Jean-Louis Rodrigues, qui a longtemps supervisé la stratégie retail du groupe en Europe avant de prendre récemment le poste de General Manager de la zone. Nous l’avons réalisé sur Saint-Jean de Luz et Hossegor et, en mars, nous allons rénover la boutique Element d’Hossegor. Mais il n’y aura pas de nouvelles ouvertures de boutiques en 2014. Nous allons axer la stratégie sur le monomarque. Nous avons constitué une équipe, dont je fais partie, pour travailler sur les projets de nouveaux concepts et analyser les résultats de tests. L’objectif est aussi de développer les catégories de produits pour chaque marque afin d’assurer la profitabilité des points de vente. Nous avons les premières réunions à la fin du mois. En général, les développements ont lieu 10 à 12 mois plus tard".

122 points de vente à l'enseigne en Europe
Aujourd’hui, le groupe annonce 122 points de vente à l’enseigne sur la région. Il possède depuis 2008, les 17 magasins Two Seasons, spécialisés glisse en Grande-Bretagne. Il compte aussi 57 concessions dans les grands magasins El Corte Inglès sur la Péninsule Ibérique.

Le groupe s’appuie également sur 24 magasins d’usines et, donc, un réseau de 24 magasins Billabong et Element. A cela s’ajoutent les sites e-commerce dédiés des marques et enseignes du groupe.

Sur l’Europe, ce réseau réalise 19 % du chiffre d’affaires du groupe qui a décidé de se focaliser sur les marchés France, Angleterre, Allemagne, Espagne et Italie. Sa stratégie de distribution multimarque vise à toucher des core-shops jusqu’à un spectre plus large, comme les magasins de sport ou les généralistes, en passant par les spécialistes du secteur sur le net comme Surfdome, Planète Sports, mais aussi des généralistes comme Amazon ou Zalando.

Dans ce registre, l’avenir du multimarque en ligne Surfstitch s’inscrit clairement en pointillé. Au niveau global, Billabong, qui possède 51 % de la société, a confié une mission d'examen stratégique des options concernant l’avenir du site marchand. Il n’exclut pas la vente. Quant à la structure européenne, après des débuts nuancés, la continuité de l’activité est à l’étude.

Quel avenir pour Surfstitch ? Page du site Surfstitch.



La stratégie retail et e-tail monomarque du groupe doit participer au renforcement de Billabong, Element et Rvca. "L’ambition est de créer des marques globales avec des stratégies marketing et produit fortes, appuie Jean-Louis Rodrigues. Ce que l’on souhaite, c’est qu’un consommateur qui voyage retrouve l’univers de marque qu’il soit à Londres, Sydney ou Los Angeles".

Dans ce cadre, Rvca pourrait monter en puissance. Destinée à des multimarques core, elle pourrait avoir droit, à l’instar de ses grandes sœurs Billabong et Element, à des flagships dans les grandes villes européennes pour affirmer son ADN sur le Vieux Continent.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com