×
Publicités
Publié le
28 févr. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Billabong refroidit les ardeurs de TPG Capital

Publié le
28 févr. 2012

A l’instar de la pièce qui se joue actuellement en France entre Casino et les Galeries Lafayette pour Monoprix, dans le dossier de la reprise éventuelle du groupe Billabong l’heure est à l’épreuve de force et à l’intimidation.


Pour les membres du conseil d'administration le potentiel des marques du groupe est largement sous-évalué par TPG Capital - Photo Billabong


Après que le groupe australien de marques de glisse a repoussé hier la proposition du fonds d’investissement TPG Capital pour 3 dollars par action pour l’ensemble de ses actifs (soit une offre totale à 765 millions de dollars australiens), une nouvelle étape a été franchie aujourd’hui. TPG a proposé une nouvelle offre à 3,30 dollars par action. En réaction, Billabong annonce par voie de communiqué que les discussions entre les deux parties ont cessé.

Les directeurs non exécutifs et membres du conseil d'administration du groupe Gordon Merchant, l’un des principaux actionnaires, et Colette Paull ont ainsi signifié, via une lettre de leur avocat, "qu’il n’appuyait pas Billabong dans la démarche de faciliter ou d’aider une proposition de TPG Capital, même si le prix offert par TPG Capital était de 4 dollars par action ce qui représenterait un rabais par rapport à la véritable valeur des actions Billabong".

On peut cependant s’interroger: cette communication mettra-t-elle un terme véritable aux échanges entre les protagonistes ou s’agit-il d’un nouvel argument de négociation ?

Directement confronté à la mauvaise passe du secteur de la glisse, Billabong International (propriétaire de Billabong, Element, Dakine, Nixon, Von Zipper ou encore RVCA) avait suspendu jeudi 16 février 2012 sa cotation à la bourse australienne. Il a créé une joint-venture pour la marque Nixon avec le fonds d’investissement Trilantic Capital Partners ce qui a permis de valoriser cette marque à 464 millions de dollars US. Il a aussi annoncé le vendredi 17 février, lors de la publication de ses résultats semestriels, la fermeture de 100 à 150 boutiques pour réduire ses frais de fonctionnement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com