×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
28 mai 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bimba y Lola, en passe d'être racheté par un fonds, clôture l’année 2017 en hausse

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
28 mai 2018

Le label de prêt-à-porter féminin espagnol, qui pourrait passer aux mains du fonds d'investissement Permira, a terminé l’année 2017 avec un chiffre d’affaires de 180,8 millions d’euros, ce qui représente une hausse de 18,5 % de ses ventes par rapport à l’exercice précédent.


Collection Bimba y Lola loves José Romussi - Bimba y Lola


Le marque fondée par María et Uxía Domínguez affiche une dixième année de croissance consécutive, surtout grâce aux bons résultats de ses principaux marchés. Bimba y Lola peut se vanter d’une croissance de 18,8 % en Espagne, mais les marchés étrangers représentent tout de même 26 % des ventes. En France et au Portugal, l'entreprise dépasse les 20 % de croissance. En Asie, c’est Singapour qui se distingue avec une hausse de 18 %. Sur le continent américain, le Mexique affiche + 8,3 % et le Chili décolle avec + 30 %, l’évolution la plus remarquable.

À surface comparable, la firme affiche une croissance à deux chiffres avec + 11,3 %. Le résultat brut d’exploitation (Ebitda) se porte à 33,5 millions d’euros, soit une augmentation de 53 % par rapport à l’exercice 2016. Un résultat que l’entreprise attribue à l’augmentation de ses marges pour la troisième année consécutive.

Bimba y Lola serait par ailleurs sur le point d’être cédée à la société de capital risque Permira, qui a liquidé ses parts dans le groupe Cortefiel en juillet 2017 en raison de ses mauvais résultats. Le fonds britannique aurait proposé environ 400 millions d’euros pour le rachat de l’entreprise galicienne, écartant ainsi Bain Capital et KKR.

Avec 27 boutiques supplémentaires ouvertes au cours des 12 derniers mois, la marque de mode et accessoires compte aujourd’hui 241 points de vente dans une vingtaine de pays. Elle s’est implantée pour la première fois en Colombie l’année dernière, consolidant ainsi son réseau de distribution en Amérique latine.

En 2018, la marque espère conquérir de nouveaux marchés stratégiques et asseoir sa présence dans les pays où elle est déjà représentée. Dans un objectif de croissance continue, Bimba y Lola met les bouchées doubles pour accélérer le développement de sa présence digitale, qui lui permet d’être présente dans 26 pays. Elle va renforcer également ses installations logistiques à Mos, en Galice, et construire un nouveau siège social.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com