×
Par
Reuters
Publié le
22 avr. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Blackstone garantit un prêt de 560 millions d’euros pour le développement d’un mall de luxe à Miami

Par
Reuters
Publié le
22 avr. 2015

Le fonds d'investissement anglo-saxon Blackstone, présent notamment dans Crocs, Versace et Jack Wolfskin, vient de se porter garant d’un prêt de 560 millions d’euros au profit d’un promoteur de Floride en train de transformer ce qui était jadis une zone de hangars défraîchie, en une destination de premier choix pour le shopping de luxe, selon une source informée des détails de l’opération.
 
Blackstone détiendra 93 millions d’euros de dette mezzanine et la Bank of China fournira 230 millions d’euros, a déclaré à Reuters Craig Robins, PDG de la société immobilière Dacra, basée à Miami. Le reste sera apporté à parts égales par la Deutsche Bank et le Crédit Agricole, a-t-il ajouté.


Le Design District à Miami


Dacra s’est associée en 2011 à L Real Estate, un fonds sponsorisé par le géant du luxe Louis Vuitton Moët Hennessy, pour former Design District Associates. Le partenariat, financé initialement par le Crédit Agricole, est en train de construire un espace commercial de 111 000 m² étalé sur une vingtaine de bâtiments dans le Design District de Miami, au nord du centre-ville.
 
Un peu moins de la moitié des 120 magasins attendus dans le quartier ont ouvert leurs portes fin 2014, au moment où se tenait le salon Art Basel Miami Beach.

Le cœur du complexe est une immense esplanade bordée des plus grandes enseignes : Louis Vuitton, Cartier et Piaget. En son centre s’élève une sculpture de Buckminster Fuller.
 
Le quartier abrite aussi des galeries d’art, des boutiques de design d’intérieur et des restaurants qui attirent comme des aimants les voyageurs fortunés en visite à Miami.
 
La valeur totale du projet, dont l’achèvement est attendu pour 2016, s’élève à 2 milliards d’euros en comptant le capital existant, a annoncé Robins.

Fin 2014, le groupe d’investissement immobilier General Growth Properties, basé à Chicago, et Ashkenazy Acquisition Corp, basé à New York, ont racheté en partenariat 20 % des parts pour 260 millions d’euros.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.