×
5 965
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
26 sept. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bleu Tango fait danser ses imprimés exclusifs

Publié le
26 sept. 2016

Bleu Tango pérennise son histoire. La jeune marque de prêt-à-porter féminin, lancée par Lou Ripoll il y a trois ans, mène son petit bonhomme de chemin et fait doucement grandir sa sphère de clientes. Amoureuse des imprimés, la créatrice a eu l'idée d'un vestiaire qui puisse être tour à tour discret ou fort, avec notamment des pièces réversibles.

Collection printemps-été 2017 - Bleu Tango


Lou Ripoll présentait sa nouvelle collection printemps-été 2017 sur le salon Who's Next début septembre, pour la troisième saison consécutive. Avant cela, elle rodait son concept dans une petite boutique-atelier rue d'Orsel, dans le quartier de Montmartre. Pour sa troisième campagne auprès des détaillants, elle a convaincu une quinzaine d'entre eux : des Japonais en premier lieu, mais aussi des Espagnols et depuis peu des Français.

La croissance de son chiffre d'affaires, la marque la doit surtout à son récent déménagement. Elle a ainsi décalé sa boutique dans la rue d'Orcel, lui donnant une nouvelle surface de 60 mètres carrés et surtout une nouvelle assise auprès des locaux comme des touristes. Lou Ripoll donne ainsi plus de place à sa collection qui comprend une dizaine de formes, mais énormément de déclinaisons d'imprimés. Des motifs exclusifs qu'elle dessine et peint elle-même, puis fait fabriquer en Italie, la production des pièces finies ayant ensuite lieu entre la Pologne et le nord de la France.

Bleu Tango répond également aux commandes spéciales dans son atelier-boutique, tout en veillant à rester accessible. « Mon prêt-à-porter se situe en dessous des prix créateurs, c'est une tenue accessible, un peu comme le bleu de travail pour les femmes d'aujourd'hui, qui était le point de départ de Bleu Tango », raconte Lou Ripoll. Ses pièces sont vendues entre 50 euros environ pour un débardeur ou une jupe et 250 euros pour un manteau.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com