×
6 987
Fashion Jobs
GALERIES LAFAYETTE
Juriste Contrats Fournisseurs H/F
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet CRM
CDI · PARIS
VAN CLEEF & ARPELS
Chef de Projet Digital
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Business Analyst Operations H/F
CDI · PARIS
HERMES
CDI – Responsable de Zone Junior Asie du Sud – Chapeaux Gants (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – e- Commerce Buyer Rtw (F/H)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - HR Strategic Project Manager (f/m)
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes (H/F) - CDI - Sud Ouest
CDI · MONT-DE-MARSAN
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes (H/F) - CDI - Sud Ouest
CDI · ANGLET
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes (H/F) - CDI - Sud Ouest
CDI · PAU
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - CDI - Paris/Idf
CDI · PARIS
CAROLL
E-Shop Manager (H/F)
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Gestionnaire Marchandise Beauté H/F
CDI · PARIS
UNIQLO
Agent de Sécurité et de Prevention Des Pertes
CDI · LYON
OFFICINE GÉNÉRALE
Responsable de Production
CDI · PARIS
RMS
Responsable de Secteur Bretagne - H/F - Cosmétique Végétale
CDI · RENNES
IZAC
Animateur Regional H/F
CDI · PARIS
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Lyon- CDI - 35h- H/F
CDI · LYON
GANT FRANCE
Contrôleur de Gestion - Anglais Courant H/F
CDI · PARIS
STORE & SUPPLY
Account Manager E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
HERMES
CDI - Prévisionniste Bijouterie Fantaisie (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Junior Chapeaux & Gants Homme (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
5 janv. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Boardriders s'offre Billabong

Par
AFP
Publié le
5 janv. 2018

New York, 5 jan 2018 (AFP) - La maison mère américaine des marques Quiksilver, Roxy et DC shoes, Boardriders s'apprête à racheter son concurrent australien Billabong, fusionnant ainsi deux grands noms de vêtements de sports de glisse, selon des communiqués diffusés jeudi.

Billabong


Réunies, ces deux entreprises bien implantées dans le monde du surf, du ski et du skate comptent 630 magasins dans 28 pays, 7 000 entreprises clientes dans 110 pays et des sites en ligne dans 35 pays.

Boardriders, sous le contrôle du fonds d'investissement Oaktree qui possède déjà 19 % de Billabong, va racheter les actions restantes de l'entreprise australienne au prix de 1 dollar australien l'unité, ce qui la valorise à 380 millions de dollars australien (298 millions de dollars), selon Billabong. C'est 28 % de plus que le prix de l'action le 30 novembre, quand l'offre de rachat avait été dévoilée.

Les membres du conseil d'administration de Billabong ont unanimement recommandé l'opération à leurs actionnaires.

Fondé en 1973, le groupe a développé les marques Billabong, RVCA, Element, ou encore Von Zipper. Mais ses ventes sont à la peine depuis plusieurs années et le groupe a perdu 77 millions de dollars lors de sa dernière année fiscale terminant fin juin.

Cette opération marque parallèlement une nouvelle étape dans la renaissance de Boardriders, ex-groupe Quiksilver.

Fondé en 1969 en Australie mais désormais basé en Californie, la société avait placé en septembre 2015 sa filiale américaine sous la protection du fameux chapitre 11 de la loi sur les faillites qui permet à une entreprise en difficulté de continuer à fonctionner normalement à l'abri de ses créanciers.

Elle était sortie de ce statut en février 2016 grâce à un plan de restructuration prévoyant sa prise de contrôle par le fonds d'investissement Oaktree Capital Management.

Depuis, « la société a rationalisé sa distribution, revu sa structure de coût, transformé sa plateforme de développement de produits et investi dans une série d'initiatives d'amélioration de la marque, de marketing et de commerce en ligne », souligne Boardriders dans un communiqué.

Elle souhaite utiliser cette nouvelle organisation administrative et logistique pour développer la croissance de Billabong.

Dave Tanner, chargé par Oaktree de la reprise en main de Boardriders, deviendra directeur général de l'entreprise à la place du Français Pierre Agnes une fois le rachat finalisé, normalement d'ici fin juin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.