×
Publicités
Publié le
4 oct. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Boglioli, en redressement judiciaire, confie sa relance à Francesco Russo

Publié le
4 oct. 2017

En difficulté financière, Boglioli se prépare à s’engager dans un plan de relance sous la présidence de Francesco Russo, en charge de la gestion opérationnelle de la marque de prêt-à-porter masculin. Le manager, qui a été, entre autres, le directeur général de La Perla, est issu du fonds espagnol Phi Industrial Acquisitions, qui a racheté en mai dernier l’entreprise italienne installée à Gambara, dans le nord de l’Italie.
 

Boglioli veut redevenir une référence dans "l'élégance masculine" - boglioli.it


Plombée par un endettement estimé à plus de 27 millions d’euros d'après la presse locale, la société Boglioli a été placée récemment sous concordat préventif. Une procédure de sauvegarde, similaire au redressement judiciaire français, lui permettant de poursuivre son activité tout en négociant avec ses créanciers.
 
Spécialisé dans l’acquisition d'entreprises en difficulté, Phi Industrial Acquisitions a racheté en mai 2017 la participation majoritaire de Boglioli auprès du fonds d’investissement italien Wise, qui était monté au capital de la société en 2013. Ce dernier s’était engagé dans un ambitieux plan de relance, qui n’a pas donné les résultats escomptés, en raison « de la phase de récession du marché », expliquait-il dans un communiqué.

Aujourd’hui, la nouvelle direction veut croire « en l’énorme potentiel que Boglioli a dans les principaux marchés mondiaux ». L’entreprise fondée en 1973 par la famille de tailleurs Boglioli emploie quelque 200 personnes et a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 24 millions d’euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com