×
4 931
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
3 oct. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bonne Gueule reçoit le soutien de Bpifrance

Publié le
3 oct. 2016

Nouvelle étape pour l'équipe de Bonne Gueule : l'entreprise française ouvre son capital. Le fonds Mode et Finance 2, géré par Bpifrance Investissement, annonce une prise de participation minoritaire dans la société dirigée par Benoît Wojtenka, le fondateur, et Geoffrey Bruyère. Un soutien de poids qui doit permettre à  la société de se structurer, de poursuivre son développement multicanal et à l'export.


Benoît Wojtenka et Geoffrey Bruyère - Bonne Gueule


Bonne Gueule est une sorte d'Ovni dans l'univers de la mode. Né en 2007 en tant que blog de conseil en mode masculine, Bonne Gueule s'est imposé comme l'un des acteurs fort de ce créneau en privilégiant une relation soutenue avec ses lecteurs et en proposant des contenus étayés et sans publicité, ce qui lui permet d'annoncer aujourd'hui 3 millions de visiteurs annuels.

« Cette levée de fonds va permettre à Bonne Gueule de franchir un cap en France puis en Europe avec un développement retail, pour la marque de vêtements, mais aussi en tant que média prescripteur leader sur le secteur de la mode, explique Ellie Sebbag, directeur des opérations, qui a rejoint la direction en avril 2015. Bpifrance à notre capital rassure également nos partenaires historiques et permet de voir encore plus loin quant aux perspectives de croissance à l'international. »

Après des collaborations avec plusieurs marques sur différents types de vêtements, le site décide de créer sa propre ligne de basiques, commercialisés sur son site marchand. Extension de cette approche, les fondateurs misent sur une première boutique dans le Haut Marais parisien, suivie par un second point de vente à l'enseigne à Lyon ouvert cette année. Dernière initiative en date, Bonne Gueule initie la création d'un réseau d'ambassadeurs dans différentes villes de France pour développer son concept d'échanges et conseils en showroom.

Une philosophie aux multiples facettes qui n'a pas effrayé son nouveau partenaire. « Nous nous réjouissons de participer au développement de ce projet "Fashion Tech" disruptif et fédérateur, porté par une équipe de managers jeunes, volontaires et éthiques, explique Isabelle Ginestet-Naudin, en charge des fonds Industries culturelles et créatives de Bpifrance. Cet investissement est une innovation dans notre stratégie et nous sommes curieux de défricher ce terrain tout en apportant la touche Bpifrance par l’accompagnement et l’accès à l’international. »

Bonne Gueule, au-delà de son modèle original, répondait aux critères d'investissements de Mode & Finance 2. Le fonds prend des participations minoritaire dans des entreprises françaises indépendantes réalisant un chiffre d'affaires d'au moins 500 000 euros et s'appuyant sur un binôme gestionnaire-créateur. Avec un chiffre d'affaires de 2,1 millions d'euros en 2014, ayant plus que doublé par rapport à par rapport à 2014, et une belle rentabilité, Bonne Gueule rejoint ainsi Officine Generale, Adieu, Lemaire, Roseanna et Le Gramme dans le portfolio du fonds.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com