×
Publié le
23 sept. 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bonobo: moins de 4 ans et déjà 110 millions de chiffre d'affaires

Publié le
23 sept. 2010

Né en décembre 2006, le concept néo-jeanneur Bonobo est déjà un des plus beaux fleurons du groupe Beaumanoir avec ses 110 millions d’euros attendus à fin février 2011 (date de clôture de l’exercice en cours) et ses 30 % d’augmentation à périmètre constant. L’enseigne aligne aujourd’hui 187 unités essentiellement en France. D’ores et déjà, l’Italie compte quatre unités.

Le premier point de vente y a ouvert en septembre 2009. La marque est présente également en Géorgie, depuis novembre 2009 dans le cadre d’un multistore avec Cache Cache. Ils sont une trentaine de multistores au global à référencer Bonobo. Les deux-tiers des points de vente sont sous le régime de l’affiliation. Et donc un tiers sont des succursales.

L’objectif d’ouvertures sur 2010 s'élève au total à 65 unités. Il est vrai que l’enseigne a à sa disposition le vivier des partenaires du groupe. Aujourd’hui en effet, l’ensemble des affiliés Bonobo exploite une autre enseigne du groupe. Pour autant, Yann Jaslet, directeur de la marque Bonobo, vise aussi d’autres types de partenaires, qui ne sont pas forcément dans le groupe, "des commerçants-investisseurs" relève-t-il. Il n’exclut pas non plus l’implantation de corners dans des magasins multimarques. "Nous avons fait un test dans cinq magasins Stanford, souligne-t-il. Mais nous l’avons mis en stand-by après six mois. Nous avions des difficultés entre Bonobo et Stanford pour gérer le back-office".

Bonobo
Le point de vente Bonobo du centre La Madeleine à Saint-Malo

Le développement de Bonobo s’est appuyé sur un concept apportant la mode casual et denim avec une offre abordable. Le jean homme est ainsi vendu entre 34,95 euros et 54,35 euros (un peu moins sur la femme). Le positionnement recherché est le 17-45 ans. Les produits sont conçus par une équipe de 3 personnes au style, avec l’apport de l’agence de style et de communication Carlin. Bonobo a lancé cette saison une ligne de jeans Premium, plus tendance et aux finitions plus élaborées.

L’enseigne, sur un marché où l’identité de marques est importante, entend conforter son image sur les saisons à venir. Elle vient ainsi de recruter un directeur de marketing, Xavier Prudhomme, qui vient du groupe Zannier où il pilotait Ikks Junior. "Nous avons déjà fait de la communication via une fondation, baptisée Jeans Fondation, qui entend mener des actions en matière de développement durable", explique Yann Jaslet. L’enseigne s’apprête à débuter une communication plus offensive à compter de novembre au niveau national avec notamment le support du Web. "L’idée est de jouer un esprit de communauté", souligne Yann Jaslet. Pour conforter encore l’image de Bonobo, Yann Jaslet souligne aussi rechercher activement une surface vers le boulevard Sébastopol ou les Halles à Paris sur 250 m².

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com