×
Publicités
Publié le
10 janv. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Boohoo : forte progression des ventes en fin d'année

Publié le
10 janv. 2017

Si la politique d'acquisition de Boohoo, le commerçant en ligne britannique, a dernièrement fait les gros titres, mardi dernier, c'est bel et bien l'activité propre de l'entreprise qui a attiré l'attention, avec une nouvelle explosion des ventes.

Les ventes de Boohoo ont continué à progresser fortement tout au long de l'exercice en cours


Au cours des quatre mois de fin d'année – c'est-à-dire jusqu'au 31 décembre, les ventes ont augmenté de 55 % (ou 52 % au taux de change constants). Alors qu'au Royaume-Uni elles progressaient de 31 %, la marque a vu ses ventes gagner 63 % dans le reste de l'Europe. Mieux encore, aux Etats-Unis, la progression atteint le chiffre impressionnant de 230 %, contre 66 % dans le reste du monde.

La seule note négative concerne la marge brute qui, à 53,1 %, a perdu 2,6 %, alors que la marge brute des ventes au détail est ressortie à 54,4 %, avec une baisse de même ampleur. Toutefois, cette baisse est essentiellement liée à des activités promotionnelles.

L'entreprise a précisé que sa croissance a en particulier pour origine l'élargissement de la gamme des produits offerts, avec notamment le lancement d'une offre de mode pour enfant, ainsi que le développement de la base de clientèle active qui, à 5,1 millions, a progressé de 31 % d'une année à l'autre.

Boohoo a aussi confirmé que l'activité commerciale a été solide dans toutes les zones géographiques, ajoutant que l'élan constaté aux Etats-Unis a persisté, grâce notamment à l'activité liée au Black Friday.

Pour l'ensemble de l'exercice qui s'achèvera le 28 février, l'entreprise prévoit maintenant une progression de ses ventes de l'ordre de 43 à 45 % sur l'ensemble de son exercice, en excluant l'acquisition de PrettyLittleThing ; soit un chiffre supérieur aux prévisions précédentes, faisant état d'une hausse de 38 à 42 %.

Alors que les ventes de PrettyLittleThing pourraient progresser de 150 % sur la même période et atteindre un point d'équilibre en termes de résultat d'exploitation, l'ensemble du groupe devrait voir ses ventes progresser de 46 à 48 % sur l'exercice, avec une marge d'EBITDA de l'ordre de 11 à 12 %.

Il sera aussi intéressant d'observer comment l'acquisition annoncée d'un autre e-commerçant mode, Nasty Gal – si elle est finalisée comme prévu –, impactera ces chiffres. Au cours de l'exercice précédent clos en février, l'Américain Nasty Gal avait perdu 21 millions de dollars (19,8 millions d'euros), pour des ventes de 77,1 millions de dollars (72,9 millions d'euros), et l'exercice en cours n'a semble-t-il apporté aucune amélioration sensible. Mais Boohoo a montré qu'il était capable de redresser une activité et Nasty Gal pourrait encore renforcer les activités américaines du groupe britannique.

L'entreprise se prépare pour une nouvelle progression de ses ventes cette année, avec l'agrandissement d'un entrepôt à Burnley, dans le nord de l'Angleterre, qui permettra de soutenir sa croissance à long terme, ainsi que de nouveaux investissements dans les systèmes d'information. Le site Internet américain a été transféré sur une nouvelle plate-forme en octobre dernier et ses applications mobiles au Royaume-Uni et à l'international sont de plus en plus populaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com