×
Publicités
Publié le
22 avr. 2014
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bosideng London revoit sa stratégie

Publié le
22 avr. 2014

En septembre 2012, le nom de Bosideng apparaissait sur la cartographie de la mode mondiale en s’offrant un flagship à Londres. Pour le géant chinois du prêt-à-porter, cette ouverture marquait son ambition de développement international.

Bosideng London revoît sa stratégie. Photo Bosideng London.


Une première pour une marque chinoise. Le groupe Bosideng déclarait à l’époque avoir investi 35 millions de livres sterling dans ce projet immobilier londonien, soit près de 44,8 millions d’euros. L’emplacement de ce flagship atypique, construit à la place d'un ancien pub, se situe à quelques pas de Bond Street et Oxford Street dans une zone fréquentée par 24 millions de visiteurs par an. Bosideng London misait à l’époque sur un esprit tailoring haut de gamme pour des collections masculines avec une production majoritairement européenne.

Mais comme le soulignait déjà Fashionmag Premium l’an dernier, le chemin vers la réussite en occident apparaît tortueux pour Bosideng London. Le groupe semble d’ailleurs avoir revu ses plans de développement. Selon Drapers, en Angleterre et NoFashion.cn, en Chine, le groupe aurait décidé de réduire ses effectifs basés en Angleterre. Plusieurs postes d’acheteurs et de créatifs auraient été supprimés. Achats et créations seraient à présent basés à Shanghai. L’incertitude plane à présent sur la volonté de continuer un développement européen. Pourtant, le groupe avait repris la société Greenwoods Menswear et ses 88 magasins anglais en octobre dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com