×
Publicités
Publié le
15 sept. 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

BPI France entre au capital de Lemaire

Publié le
15 sept. 2015

BPI France Investissement via son fonds Mode & Finance 2, vient de prendre une participation minoritaire (moins d’un quart du capital) dans la société Lemaire.

Sarah-Lin Tran et Christophe Lemaire


Une démarche somme toute logique pour la griffe fondée par Christophe Lemaire, rebaptisée Lemaire quand le styliste a quitté l’an dernier la direction artistique d’Hermès pour s’investir totalement dans sa société en compagnie de son épouse, Sarah-Lin Tran, avec comme directeur général Bastien Daguzan. Cet ex-IFM, directeur général depuis l’été 2014, s’est attaqué à la structuration de la société pour l‘aider justement à se construire un avenir brillant.
 
Selon le communiqué annonçant cette entrée de BPI France, la société affiche une forte croissance sur les dernières saisons. De fait, par exemple, entre la saison automne-hiver 2013-2014 et la saison automne-hiver 2014-2015, le chiffre d’affaires a doublé. Selon les prévisions de la griffe, son chiffre d’affaires devrait atteindre durant l’exercice 2015-2016 (clos à fin mars), un chiffre d’affaires de 7 millions d’euros, contre 5 millions sur l’exercice précédent et avant encore 2 millions. La femme pèse 70% de l’activité et l’homme 30%.

LemairexUniqlo


 Lemaire est diffusé dans le monde via quelque 140 revendeurs parmi lesquels Net-a-Porter, Matches, Isetan, Barneys, etc.. La France n’est que peu présente avec moins de 5% de l’activité. « Globalement, notre activité se partage à parts égales entre l’Asie, l’Europe et L’Amérique du Nord, USA et Canada », souligne Bastien Daguzan.

Pour celui-ci, la griffe doit son succès à un positionnement fait de vêtements quotidiens et durables, des vêtements de tous les jours même si les prix ont beaucoup grimpé afin d’utiliser de très belles matières. « L’ADN de la marque repose sur un équilibre complexe entre décontraction, aisance et sophistication discrète », précise le communiqué.  Et Bastien Daguzan d’ajouter : « Grâce à notre boutique du Haut-Marais et notre e-shop, mais aussi nos échanges avec nos revendeurs, nous faisons très attention au sell-out » , souligne-t-il.
 
L’entrée de BPI France a évidemment pour but d’accélérer le développement de la griffe, qui a lancé depuis un an des pré-collections. L’objectif est aussi de développer les accessoires et les chaussures.
 
Enfin, Lemaire compte bien, pour accroitre sa notoriété, sur la collection qu’a conçu le syliste pour Uniqlo qui sera en vente début octobre prochain.
 
De son côté, BPI France poursuit via cette entrée son objectif de soutien à de nouvelles marques françaises, « essentielles au renouvellement des industries de la mode et du luxe". Le fonds précise qu’il s’agit généralement d’investissement sur le long terme.

Il est aujourd'hui dans Bouchra Jarrar, Yiqing Yin, Each Other, les chaussures Adieu et Officine Générale. Il fut, via Mode et Finance, chez AMI dont il est sorti en septembre 2014 et historiquement chez Paule Ka via le fonds Patrimoine et Création.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com