×
Publicités
Publié le
8 avr. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bpifrance : 10 investissements dans les industries culturelles et créatives en 2015

Publié le
8 avr. 2016

En 2015, Bpifrance s’est un peu plus imposé en acteur majeur du capital-investissement français. Le bras armé de l’Etat opère sur de nombreux métiers de la finance auprès des entreprises. Par exemple, il monte des programmes de cofinancement aux côtés de banques, notamment sur des projets de transition énergétique ou d’industries modernes, mais il réalise aussi le financement de l’immatériel et, en reprenant l’an dernier le mandat de Coface, il a ajouté le soutien au financement export.

Les montants investis par BpiFrance en 2015 - BpiFrance


Mais en matière du seul capital-investissement, Bpifrance affiche un montant de 1,8 milliard d’euros mobilisés sur l’année dernière. Un volume en hausse qui comprend au premier chef les investissements dans les moyennes et grandes capitalisations, mais aussi le capital innovation et via les fonds partenaires.

En 2015, Bpifrance a notamment soutenu des entreprises comme Parrot et ses drones, ou Aledia et ses solutions LED. Si elles n’attirent pas les plus importants investissements, les industries culturelles et créatives ont aussi bénéficié de cet allant. Sur l’année passée, Bpifrance souligne que sur ce volet, les fonds d’investissement qu’elle gère directement (Mode et Finance, Patrimoine et Création, Fonds des Savoir-Faire d’Excellence, etc.) ont réalisé 10 investissements, dont neuf nouveaux projets et un renforcement de fonds propres, pour un montant cumulé de 10,5 millions d’euros.

Evolution des fonds gérés par BpiFrance - BpiFrance


« Cette année riche en investissements a permis d’accompagner des marques de mode prometteuses, telles Lemaire ou Roseanna, ou bien encore la société familiale Pianos Nebout, entreprise familiale centenaire, explique Bpifrance dans son bilan annuel. Les équipes en charge de ces fonds dédiés ont également accompagné les entreprises lors d’événements majeurs pour ces dernières, comme lors de l’Exposition Universelle de Milan avec les entreprises du patrimoine vivant. Enfin, en 2015, 18 missions d’accompagnement ont été conduites auprès de huit entreprises en portefeuille afin de favoriser une plus grande création de valeur à terme. »

L’organisme se montre d’ailleurs optimiste pour 2016, glissant que la trésorerie des entreprises françaises s’améliore et les crédits aux entreprises sont en hausse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com