×
Publicités
Publié le
7 juin 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Brandalley: Antoine Leloup serait sur le départ

Publié le
7 juin 2013

Selon nos informations, Antoine Leloup, président de Brandalley, serait sur le départ. Il avait remplacé le fondateur Sven Lung en décembre 2011 alors que celui-ci était en conflit avec ses actionnaires. Antoine Leloup avait, comme directeur général du site d'e-commerce, rejoint le fondateur quelques mois après le lancement de Brandalley, au second semestre 2005. Toutefois, de son côté, Antoine Leloup dément son départ.

Antoine Leloup


Depuis début 2012, et la présidence assurée par Antoine Leloup, Brandalley a beaucoup changé. L’entreprise a accéléré sa mutation vers un site d'e-commerce à la vocation plus large que les simples ventes privées. Aujourd’hui, l’activité vente à prix actuel ferait jeu égal avec les ventes à prix réduit. Le périmètre de la société s’est rétréci avec la cession de Brandalley UK. Ces jours derniers, c’est le showroom physique Adèle Sand qui a été cédé par Brandalley au propriétaire du showroom, physique également, Catherine Max.

Parallèlement à la fermeture de la filiale anglaise, dont le capital était partagé avec le groupe NewsCorp de Rupert Murdoch, Brandalley a engagé une relance de sa présence à l’international. En Italie et au Benelux. Avec quelques mois de retard, le site italien, qui en fait se présente comme la traduction du site français, vient d’être mis en ligne.

Dans quelque temps, Brandalley attaquera aussi, selon Antoine Leloup, le Benelux avec en plus du site en français, une traduction du site en néerlandais. Le président de Brandalley n’écarte pas évidemment certaines conséquences de la crise sur la marche des affaires. Mais pour lui, il s’agit davantage d’un ralentissement de la croissance que d’un recul réel de l’activité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com

Tags :
Nominations