×
Publicités
Publié le
27 janv. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Brandalley pourrait voir son actionnariat évoluer

Publié le
27 janv. 2014

La rumeur est récurrente depuis plusieurs saisons: Brandalley chercherait de nouveaux investisseurs. Avec maintien ou sortie de certains des actionnaires actuels. En l’occurrence les fonds d’investissement Banexi, A Plus Finance et CDC Entreprises. Le reste étant détenu par le management et le fondateur et ancien dirigeant Sven Lung (ce dernier autour de 15 %).

Selon le Journal du Net, le processus de cession est entré dans une nouvelle phase dans la mesure où Brandalley a fait appel à Clipperton Finance pour trouver ces nouveaux investisseurs. Un propos confirmé au JDN par Niels Court Payen, le président d’A Plus Finance: "Brandalley a mandaté une banque d’affaires en novembre 2013 pour l’aider à lever de nouveaux fonds", a-t-il déclaré. Et de poursuivre: "Nous attendons les offres et donc les lettres d’engagement d’investisseurs dans les huit jours qui viennent, pour un closing prévu fin mars".

Avant la cession de sa branche anglaise, qu’il détenait en partenariat avec NewsCorp et celle de l’enseigne de magasins physiques outlet Adèle Sand, le site français aurait réalisé un chiffre d’affaires de 125 millions d’euros.

Aucun chiffre n’est publié sur les sites d'annonces légales. Selon certaines évaluations, Brandalley aurait réalisé l’an dernier 65 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec des pertes.

Des observateurs relèvent notamment une baisse des investissements publicitaires de la part du site mi-outlet mi-produits de la saison. De plus, Brandalley a dû être confronté comme d’autres au tassement de la progression du e-commerce au deuxième semestre de l’an dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com