×
Publicités
Auteur :
Publié le
11 juin 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bread & Butter: le Denim Base face aux turbulences du marché

Auteur :
Publié le
11 juin 2012

Le Bread & Butter est né de l’explosion du denim et de l’urbain dans la mode et de sa montée en gamme. Une décennie plus tard, le salon phare de la mode jeune doit s’adapter au marché, ou plutôt refléter son évolution.




Le Denim Base, son cœur névralgique, fera parler de lui par des absences de poids. Diesel, Replay et Meltin’Pot ne reviennent plus mais n’ont jamais fait partie des marques historiques du salon. Mais surtout, Levi’s n’est plus mentionné sur la liste des exposants en ligne "mise à jour quotidiennement". Même son Made & Crafted, version pointue de l’Américain, et son Levi’s Vintage Clothing, ne figurent plus au Lock, l’espace des griffes avec de la tradition. Gas, Denim & Supply Ralph Lauren, Lee et Salsa sont également absents.

Du coup, le Denim Base accueillera Tom Tailor et Marc O'Polo. "Le marché bouge et nous cherchons en permanence des solutions", commente-t-on au siège de Berlin. Karl-Heinz Müller avait d’ailleurs reconnu à demi-mots en janvier qu’il fallait accorder plus de place aux jeunes marques ou de taille plus petite. Un constat qui lui a donné envie de lancer Treasury, spécialisé dans les accessoires.

Cette fois, il lance Tempel of Denim (jeu de mot avec Tempelhof, l’aéroport où se déroule le salon). Un vaste temple japonais de 3000 mètres carrés sera installé sur le tarmac et accueillera des marques pointues de denim dont 7 for all Mankind. Une vingtaine de marques y sont attendues.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Mode
denim
Salons