×
Publicités
Publié le
29 août 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Brunello Cucinelli : le bénéfice net grimpe de plus de 10 % au 1er semestre

Publié le
29 août 2017

Brunello Cucinelli a le vent en poupe, affichant une fois de plus une croissance « tranquille » à deux chiffres. La griffe italienne spécialisée dans le cachemire haut de gamme confirme en ce 1er semestre 2017 la tendance positive annoncée en juillet dernier, lors de la publication des chiffres préliminaires, avec un bénéfice net de 19,9 millions d’euros.

La marque italienne n'a cessé de croître depuis sa cotation il y a cinq ans - brunellocucinelli.com


Le résultat net progresse de 10,6 % par rapport au 1er semestre 2016, comparé au bénéfice net normalisé de cette période-là, qui s’élevait à 17,9 millions, c’est-à-dire hors coûts exceptionnels. Si l’on s’en tient au bénéfice net de 16 millions d’euros, tel qu’il a été reporté sur le bilan semestriel de 2016, cela se traduit par une croissance de 23,9 %, note la griffe.
 
Même logique pour l’excédent brut d’exploitation (EBITDA), qui s’établit à 41,6 millions d’euros, croissant de 13,1 % comparé à l’EBITDA normalisé du 1er semestre 2016. Il ressort ainsi à 17 % sur le chiffre d’affaires, indique l’entreprise dans son communiqué semestriel définitif.

Les coûts opérationnels, qui se sont élevés sur la période à 117,1 millions d’euros, sont en ligne avec l’activité de la marque, souligne cette dernière, enregistrant une progression de 11,1 % par rapport à la même période un an plus tôt. La société rappelle qu’elle a investi fortement dans la communication et dans son projet numérique, au-delà des dépenses récurrentes destinées à son réseau de vente directe.
 
En ce début 2017, Brunello Cucinelli s’est engagée dans un nouveau plan d’investissement triennal portant jusqu’en 2019, qui l’a amenée à investir 22,2 millions entre janvier et juin 2017, compte tenu de la logistique à mettre en place pour sa nouvelle stratégie numérique et des dépenses engagées pour la reconversion de boutiques passant sous son contrôle.
 
La Maison italienne a pris en main, en effet, la gestion directe de son e-commerce, ainsi que de quatre boutiques à Moscou et de cinq shop-in-shop situés dans les grands magasins canadiens Holt Renfrew.
 
A noter que le 20 juillet, l’entreprise a perfectionné l’acquisition d’une participation minoritaire dans sa société chinoise « Brunello Cucinelli (Sichuan) Fashion Co. Ltd », afin d’en prendre le contrôle à 100 %.
 
L’endettement net financier s’est réduit de manière significative, passant des 79,7 millions d’euros du premier semestre 2016 à 59,4 millions au 30 juin 2017.

Comme il l’a communiqué en juillet, le label a réalisé sur les six premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 243,3 millions d’euros, en hausse de 10,7 % par rapport à la même période un an plus tôt. Ses ventes ont progressé sur tous les marchés : Amérique du Nord (+9,3 %), Europe (+9,9 %), Grande Chine (+34,6 %), reste du monde (+11,4 %).

Ces résultats, qualifiés « de très satisfaisants » par le PDG et fondateur de la marque de luxe, Brunello Cucinelli, lui permettent d’envisager l'avenir avec optimisme, prévoyant « un 2017 avec une croissance à deux chiffres en termes de ventes et de résultat ». Un bilan particulièrement positif pour le groupe, qui a passé le cap, cette année, de ses cinq ans en Bourse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com