×
5 787
Fashion Jobs
Publicités

Bruno Magli rachetée par le fonds américain Neuberger Berman

Publié le
today 9 janv. 2015
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bruno Magli passe sous pavillon américain. Un an exactement après avoir été reprise par la société suisse de gestion de capitaux Da Vinci Invest, la marque de chaussures haut de gamme italienne pour homme et femme change à nouveau de mains.

Elle a été rachetée ce jeudi 8 janvier pour 28,5 millions d’euros par Marquee Brands, société du fonds d’investissement américain Neuberger Berman, spécialisée dans le rachat de « marques de grande qualité avec une forte notoriété et un potentiel de croissance à long terme ».

La boutique Bruno Magli de l'outlet Serravalle Scrivia, entre Gênes et Turin.


Plombé par près de 20 millions d’euros de dettes, le chausseur historique a été placé en juillet dernier sous concordat préventif de faillite par le tribunal de Bologne. Cette procédure de sauvegarde permet aux entreprises en difficulté de maintenir leur activité tout en négociant avec les créanciers.

Deux candidats ont présenté des offres de reprise. Au final, c’est Marquee Brands (Neuberger Berman) qui l’a emporté sur l'autre prétendant, le fonds Carlyle associé à Blue Star.

Le groupe américain devrait garder en activité le site de Bruno Magli à Bologne, où seront maintenus le contrôle de qualité, le style et le développement du produit ainsi qu'une vingtaine d’emplois, selon la presse locale, qui évoque aussi la création à Bologne d’un musée dédié au chausseur.

Fondée en 1936 dans cette ville, la société a changé quatre fois de propriétaire depuis qu’elle a été reprise en 2001 par le fonds d’investissement italien Opera, passant successivement au fonds britannique Fortelus Capital en 2007, au suisse Da Vinci Invest en 2014 et aujourd'hui au fonds américain.

L’entreprise, qui a été fortement restructurée en 2011 avec notamment la suppression de 90 postes, n’a jamais réussi à se relancer. Il ne restait plus récemment qu’une quarantaine de personnes employées par le label, tandis qu’ont été fermées l’an dernier ses boutiques les plus prestigieuses à Milan, Rome et Venise.

Marquee Brands n'a pas encore dévoilé son programme de relance. Mais, sur son site Web, la société indique qu'elle « cherche à identifier des marques dans divers segments de produits de consommation dans le but de les faire croître à travers le canal de vente au détail, l’expansion géographique et les catégories de produits, tout en préservant le patrimoine de la marque et en améliorant sa relation au consommateur final ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com