×
Publicités
Par
AFP
Publié le
7 mars 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Bulgari à travers le temps et les stars

Par
AFP
Publié le
7 mars 2011

Bulgari
Bulgari - "Montre de l'année 2010"
MILAN (Italie), 7 mars 2011 (AFP) - En 127 ans, le petit laboratoire d'argenterie fondé à Rome par le Grec Sotirios Bulgari a su se développer et se diversifier jusqu'à devenir le troisième bijoutier mondial et l'une des marques les plus appréciées des célébrités et têtes couronnées de la planète.

Reines, princesses, stars hollywoodiennes... De Claudia Cardinale à Sofia Loren en passant par Ingrid Bergman, Romy Schneider et plus récemment Tina Turner ou l'actrice anglaise Keyra Knightley, il n'en est pas une qui n'ait porté au moins une fois dans sa vie une parure de la maison italienne.

Le joaillier-horloger, qui a dépassé le milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2010, présent aussi sur le segment des parfums et des accessoires, se situe au troisième rang mondial derrière Cartier et Tiffany.

Il a vu le jour en 1884 sous l'impulsion de Sotirios Bulgari, descendant d'une famille grecque spécialisée dans la fabrication d'objets d'argenterie. Tout juste débarqué en Italie, cet artisan ouvre une boutique à Rome et se spécialise dans la création de bijoux. En 1905, il se transfère dans la prestigieuse via Condotti, devenue l'adresse historique de la marque.

Habile à mélanger créations commerciales et sophistiquées, le bijoutier gagne en notoriété. Mais c'est avec le mariage des acteurs américains Richard Burton et Liz Taylor, qui porte une broche de diamants surmontés d'une émeraude de 18 carats, que les créations Bulgari commencent à être de plus en plus convoitées par la haute société.

A partir des années 1970, la marque s'internationalise en ouvrant des boutiques à New York, Paris, Genève et Monte-Carlo. Et se diversifie avec la création des montres Bulgari.

En 1993, elle se lance dans les parfums, première étape vers une stratégie de diversification, qui va pousser le joaillier à enrichir son portefeuille de nouvelles typologies de produits, tels lunettes, sacs et cravates et à ouvrir des boutiques Bulgari entièrement consacrées aux accessoires.

Toujours dans cette perspective, la société se lance dans l'hôtellerie en 2001, en passant un accord avec Luxury Group, la division des hôtels de luxe de Marriott International pour créer la co-entreprise Bulgari Hotels & Resorts. Le premier hôtel de luxe Bulgari est inauguré à Milan en 2004, suivi en 2006 par un deuxième à Bali.

En 1995, la société, qui a acquis au fil des ans quelque six entreprises spécialisées dans la bijouterie et surtout l'horlogerie haut de gamme, débarque à la Bourse de Milan en 1995. Aujourd'hui, le groupe qui vient d'être acquis par LVMH compte 293 points de vente, dont 173 en gestion directe.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.