×
Publicités
Publié le
4 nov. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Burton of London : l’offre féminine à son tour repensée

Publié le
4 nov. 2016

Après avoir opéré un virage dans son image et son positionnement masculin, Burton of London a désormais débuté un travail similaire sur ses lignes féminines. Un processus s'inscrivant sur fond de campagnes repensées, et une stratégie multicanale visant à rattraper le retard pris en ligne. 

Collection automne-hiver 2016/17 - Burton of London


"Nous avons connu un rajeunissement de notre clientèle masculine, avec une moyenne d’âge d’à peu près 45 ans", explique à FashionNetwork la directrice marketing et digital, Stéphanie Théron. "Aujourd’hui, nous sommes en passe de revoir notre positionnement sur la femme, dans l’idée d’aller plus loin dans l’approche "chic essentiel" que nous avons développée ces dernières saisons".
 
A la tête d’un réseau de plus de 135 magasins en France, la marque du groupe Omnium et enseigne-sœur de Devred 1902 a lancé en septembre une nouvelle campagne soulignant ce repositionnement. Sont ainsi présentés des modèles dans une mise en scène davantage urbaine, afin de mettre en avant des lignes pensées aussi bien pour la vie quotidienne et le travail que pour les événements.
 

La marque compte sur un réseau de près de 140 magasins, dont le dernier inauguré à Bayonne dans la galerie marchande du nouvel Ikéa - Burton of London


A cela s’ajoute une stratégie omnicanale de promotion. Burton of London est ainsi partenaire du Festival du Film Britannique de Dinard. "C’est une façon de communiquer sur notre approche art de vivre dans notre façon de penser la mode, avec une cible urbaine versée dans la culture", explique Stéphanie Théron.

La marque a en outre lancé avec La Poste sa première campagne en réalité augmentée. Via l’application Courrier Plus, les consommateurs peuvent découvrir la collection automne-hiver 2016/17 de manière dynamique. "Nous envisageons de multiplier les campagnes à partir de l’année prochaine, mais nous attendons pour cela d’être au point sur l’évolution de notre positionnement".
 
Des prises de paroles qui s'inscrivent dans la poursuite d'un objectif-clef : tripler les ventes en ligne de l’enseigne d’ici à 2018. L’enseigne n’a en effet déployé sa boutique en ligne que quatre ans plus tôt. Adresse qui, selon les périodes, devient la première boutique du réseau. "Nos objectifs dans ce domaine sont ambitieux, confie Stéphanie Théron. Mais cela s’inscrit moins dans une stratégie e-commerce qu’omnicanale".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com