×
Publicités
Publié le
21 oct. 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cache Cache : Oôra s’impose comme une marque à part entière

Publié le
21 oct. 2015

Lancée en grande pompe en septembre 2013, Oôra s’émancipe encore un peu plus de Cache Cache. La griffe, née d’une collaboration stylistique entre M.Pokora et l’enseigne du groupe Beaumanoir, vient en effet de dévoiler une collection de basiques et devrait proposer des collections élargies dès l’été 2016.

Oôra, collection Love, automne-hiver 2015/2016.

« Oôra propose un univers urbain très complémentaire de l’offre Cache Cache. Au fil du temps, la marque s’est affirmée et nous a permis de recruter de nouvelles clientes que nous avons réussi à fidéliser. Il a toujours été question d’une collaboration sur le long terme, il nous semblait donc logique de la développer », explique Romain Millet, le directeur général de Cache Cache.
 
Oôra vient donc de dévoiler une ligne de basiques qui, elle, sera disponible toute l'année et viendra compléter l'offre habituelle.

Composée d’une dizaine de pièces, elle propose des sweats et des t-shirts déclinés dans des coloris sobres, en l'occurrence blanc, gris et noir. En outre, si la marque a choisi de développer ce segment, ce n’est pas un hasard… Ce dernier constitue en effet un des points forts d’Oôra car il renforce son accessibilité.
 
La marque prépare également une capsule aux accents rock et urbain pour Noël. Cette dernière aura vocation à créer l’événement en magasins... Une stratégie développée depuis plusieurs saisons par le groupe Beaumanoir pour générer du trafic dans les magasins Cache Cache.
 
« Nous voulons amener en permanence de la nouveauté dans nos magasins afin de maintenir l’attractivité de notre offre. Pour cela, nous multiplions les partenariats comme celui avec Color Me Rad. Cache Cache est une marque dynamique, nous devons avoir une stratégie à l’image de nos collections et de nos ambitions », déclare Romain Millet. 
 
En parallèle, la marque a également décidé d’élargir son offre. Dès le printemps-été 2016, les clientes découvriront donc des lignes étoffées, mais Oôra va continuer à capitaliser sur son positionnement urbain avec des perfectos, des couleurs indémodables et bien sûr des imprimés forts.
 
Une petite ligne beachwear devrait également faire son apparition. Elle proposera des pièces telles que des robes de plage, des paréos ou en encore des tops fluides.

Pour cette première tentative, cette ligne sera en phase de test mais, si le succès est au rendez-vous, elle sera développée dès la saison prochaine.
 
Enfin, à l’heure où Oôra s’impose comme une vraie marque complémentaire de l’offre Cache Cache, la question porte aujourd’hui sur son réseau de distribution. Actuellement distribuée en exclusivité dans les magasins de l’enseigne, elle devrait s’ouvrir prochainement à d’autres réseaux de distribution.
 
« Nous souhaitons aujourd’hui permettre à la marque d’exister en dehors des magasins Cache Cache. Dans un premier temps, elle va donc bénéficier de son propre espace à l’enseigne dans nos multistores (les magasins du groupe Beaumanoir qui présentent l’offre Cache Cache, Bonobo, Bréal, ndlr) puis nous essaierons de l’implanter via d’autres réseaux de distribution », explique le directeur général de Cache Cache. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com