×
Publicités
Publié le
14 mars 2007
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Calvin Klein parfume l’été 2007

Publié le
14 mars 2007

Avec le lancement des nouveaux parfums CK IN2U et la réédition de CK one revisité pour l’été, le mois de mars s’annonce très parfumé pour Calvin Klein.


Campagne CK IN2U

Après CK one et CK be, dont les mots d’ordres étaient respectivement se connecter au groupe et avec soi-même, Calvin Klein lance CK IN2U pour se connecter à l’autre et en offre deux versions : féminine et masculine.

Les parfumeurs Carlos Benaïm et Loc Dong ont élaboré pour la femme un jus où l’effervescence du pamplemousse rose s’associe aux notes sucrés de l’orchidée. La bergamote de Sicile et les feuilles de groseillier s’accordent en un mélange entêtant, tandis que l’ambre exubérant traverse toute la senteur pour se mêler subtilement au cactus blanc. En notes de fond, le cèdre rouge et la vanille séduisent et éveillent les sens. Il résulte de ces alliances un parfum « floriental et frais », selon le communiqué.

Pour la gente masculine, c’est une toute autre démarche qu’ont eue les nez Bruno Jovanovic et Jean-Marc Chaillan. Tout commence avec le frissonnement du citron vert, qui se conjugue à la sensualité du cacao et aux notes de musc frais. Soutenus par le cèdre blanc et l’ultra-vétiver, les feuilles de pomelo et le tangelo givré se mêlent. Le piment de Jamaïque et les feuilles de shiso apportent une touche d’exotisme à l’ensemble boisé.

Aussi minimalistes que leur prédécesseur CK one, les flacons cylindriques de CK IN2U se sont pas sans rappeler une bouteille au design épuré. Se voulant ludique et fonctionnel, le duo se pare de plastique blanc et revêt une base de verre massif sculpté sur lequel le logo ajouré laisse apparaître la fragrance. Mais c’est la base translucide qui dévoile un jus or pâle pour elle, et bleu-gris acier pour lui.

Conçu par Stephen Burks, le packaging s’inspire des arts de la rue et de la culture hip hop : la teinte métallique accentuée de l’étui illustre un état d’esprit graphique et urbain. Pour accentuer la complémentarité des deux fragrances, le logo vient s’inscrire de haut en bas sur l’étui féminin, et de bas en haut sur le modèle masculin.

Disponibles dans toutes les parfumeries agréées Calvin Klein dès le 26 mars 2007, les deux parfums sont vendus au prix de 38,20 euros (50 mL), 52,20 euros (100 mL), et 62,10 euros (150 mL). Un lait pour le corps, des gels douche, déodorants, et produits après-rasage sont également commercialisés (de 18,15 à 38,20 euros).

Forte du lancement de ces nouveautés, la griffe Calvin Klein ne néglige pas pour autant ses produits pionniers. Avec CK one summer, version estivale et unisexe du parfum du même nom, c’est un véritable retour aux sources qu’elle s’offre. Vendu en édition limitée, le parfum confère un second souffle à son mythique grand frère.

Ce cocktail de fruits vitaminé dévoile des notes pétillantes et boisées ponctuées d'une fraîcheur hespéridée. Pamplemousse, pulpe d’orange, mandarine, pastèque et menthe aquatique : toniques, les notes de tête introduisent un cœur tendre et épicé saupoudré de la fleur d’oranger et du gingembre. En fond, ce sont des accords de bois blonds, vanille, vétiver, iris et bois de gaïac qui donnent à l’ensemble une énergie toute estivale.

Rouge, jaune et vert : à l’image de la senteur, les couleurs du flacon évoquent un crépuscule rougeoyant. Disponible à partir de mars 2007 dans toutes les parfumeries agréées Calvin Klein, la fragrance créée par Harry Fremont nous offre un avant goût de l'été pour 46,55 euros les 100 mL.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com