×
Publicités
Par
AFP
Publié le
11 déc. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Canada Goose racheté par un fonds américain

Par
AFP
Publié le
11 déc. 2013

AFP - Le fabricant canadien de vêtements d'hiver Canada Goose, dont les blousons en duvet ont fait la réputation, a été racheté par le fonds d'investissements américain Bain Capital, ont annoncé mardi les deux entreprises.


Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé, mais Dani Reiss restera PDG de Canada Goose, indique un communiqué conjoint.

"La fabrication de nos vêtements demeurera 100% canadienne", a assuré Dani Reiss à l'AFP. Avec l'agrandissement des ateliers de production de Canada Goose à Toronto et Winnipeg dans la dernière année, la compagnie sera en mesure d'augmenter son volume d'activité tout en restant au Canada, estime le PDG: "Pour nous c'est fondamental".

Grâce à cet investissement, le fabricant espère diversifier sa production de vêtement pour offrir des produits plus adaptés aux consommateurs de pays émergents comme l'Inde, les Emirats arabes unis et la Corée du Sud. "Nous avons déjà lancé une nouvelle gamme de produits plus légers et imperméables, et nous souhaitons poursuivre sur cette voie et ouvrir de nouveaux marchés", a déclaré Dani Reiss.

Canada Goose cherchait un nouveau partenaire financier depuis près d'un an, a-t-il indiqué. L'entente avec Bain Capital s'est conclue en quelques mois: "Il s'agissait pour nous du partenaire idéal, puisqu'il s'ajoute à notre équipe sans toutefois en changer l'essence".

Fondé en 1957, Canada Goose s'est peu un peu imposé comme une icône de la mode hivernale avec ses produits conçus, initialement, pour des conditions météorologiques extrêmes.

Bain Capital, un fonds d'investissement établi à Boston, gère des actifs d'environ 70 milliards de dollars dans le monde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.