×
Publicités
Publié le
10 sept. 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Capel poursuit sa modernisation

Publié le
10 sept. 2012

Malgré la crise économique et la légère baisse des ventes qui a affecté son premier semestre, l’enseigne pour homme de grandes tailles Capelstore poursuit son plan de route. Celui-ci avait été décidé suite à l’entrée au capital du dirigeant actuel, Jean-Fançois Roulon, parallèlement au rachat de la société par le fonds d’investissement lyonnais Evolem.

Jean-François Roulon.

Celui-ci s’était donné comme but de revoir le concept magasins pour le rendre plus attractif, de renforcer l’assortiment en faisant entrer des marques à forte visibilité, d’ouvrir de nouveaux points de vente et de lancer un site de e-commerce.

De fait, chaque étape a été engagée et est désormais visible. Le nouveau concept magasin, qui s’appuie sur l’idée de dressing masculin avec du bois et du métal mat brut, du parquet, etc. est aujourd’hui présent à Rennes et Lille. "Nous avons profité de deux déménagements pour le mettre en place dans ces villes", souligne Jean-François Roulon.

En juin dernier, Capelstore s’est ainsi installé dans la ville du Nord rue de de la Monnaie dans le quartier de commerce haut de gamme du Vieux-Lille, sur 130 m². Auparavant, l’enseigne était rue Nationale. A Rennes, Capelstore a investi un magasin plus petit qu’auparavant, de 90 m², contre 180 m². "Mais nous récoltons le même chiffre d’affaires", souligne le dirigeant. Celui-ci vise une rénovation du magasin de Strasbourg en février prochain.

Le nouveau concept Capelstore.

Le magasin phare de La Madeleine, boulevard Malesherbes, sera lui modernisé en août 2013. La chaîne compte 7 unités aujourd’hui. L’objectif de Jean-François Roulon serait d’ouvrir d’autres points de vente sur Paris (un second, historique, existe boulevard Sébastopol). Jean-François Roulon regarde aussi en province vers Nice, Toulouse et Marseille. D’éventuelles implantations à l’étranger ne sont pas écartées, à Bruxelles et Genève par exemple.

En février dernier, a été lancé un site de e-commerce. "Il était réclamé par beaucoup de clients", souligne Jean-François Roulon. Et d’analyser: "Le démarrage a été un peu lent, mais la progression des commandes est régulière. En fait, les clients s’interrogent sur les grilles de tailles. Ce qui est assez logique du fait de notre cible. Mais une fois qu'ils passent commande, ils sont rassurés".

Depuis un an et demi, l’assortiment a aussi beaucoup évolué avec l’introduction de manière significative de marques comme Tommy Hilfiger, Ralph Lauren, Cerruti, Hugo Boss. "Mais l’objectif est toujours de faire en sorte que nos produits propres pèsent autour de 50% des ventes pour une question de rentabilité", souligne Jean-François Roulon. Celui-ci table sur un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros pour la société cette année.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com