×
5 820
Fashion Jobs

Captain Tortue Group s'essaie aux bijoux et accessoires

Publié le
today 6 déc. 2011
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Captain Tortue
Collection Lady Captain
Captain Tortue Group
Le groupe tête d’affiche de la vente directe en France se lance, via sa nouvelle filiale à 58% Mademoiselle Zaza, sur les marchés des bijoux et accessoires de mode. Un projet mené avec le soutien de L Capital, fonds d’investissement du groupe LVMH, qui a repris Captain Tortue Group il y a quelques semaines.

Prévue pour un lancement l’été prochain, la nouvelle marque se concentrera au départ sur les bijoux fantaisie, avant de s’ouvrir peu à peu aux autres accessoires. "Nous proposerons notre marque ainsi que des marques invitées tout au long des saisons, que ce soit en sacs ou en bijouterie", annonce Philippe Jacquelinet, qui a fondé Captain Tortue avec son épouse Lilian. "A terme, on peut viser quelque 2 000 vendeuses, nous en avons d’ores et déjà recrutées 80".

Car Mademoiselle Zaza ne passera pas par les près de 4 000 vendeuses à domicile constituant le réseau du groupe Captain Tortue, et proposant les marques Baby Tortue, Capt’n Tortue (enfant), Miss Captain (femme), Lady Captain (femme senior) et Java Lingerie. "Nous scindons l’activité car, depuis 2009, nous avons doublé le nombre de lignes, ce qui est long à digérer pour le réseau", explique Philippe Jacquelinet. "Nous pouvons nous attendre à atteindre les 10-15 millions de chiffre d’affaires dans les 3 à 5 ans".

"Profiter au maximum de LVMH..."

Cette annonce intervient alors que le Captain Tortue Group prend ses marques auprès du groupe LVMH. "Jusqu’alors, nous avions affaire à un discours de financier", pour le fondateur du groupe. "Avec nos nouveaux partenaires, c’est un autre niveau d’exigence: nous raisonnons en termes de vie de la marque. J’ai demandé aux équipes de participer de LVMH et de son expérience dans tous les domaines. Dans le même temps, eux trouvent l’occasion d’apprendre un nouveau métier".

Un métier qui affiche une santé de fer: le Captain Tortue Group a généré un chiffre d'affaires de 59 millions d’euros cette année, en progression de 8%. Et l’entreprise table pour 2012 sur quelque 69 millions. Un optimisme soutenu par la présence de L Capital, mais également par les ventes de ces derniers mois: "Nous avons fini le mois de novembre à +21%", confie ainsi Philippe Jacquelinet, à l’heure où le secteur de l’habillement connait pourtant une saison très difficile (-3,4% en octobre selon l’IFM).

Et, pour atteindre son objectif de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, le groupe compte notamment sur l’international. L’Allemagne est notamment dans le viseur, ainsi que la Suisse, où une filiale a été dernièrement créée. Le Royaume-Uni fait également partie des marchés à développer. Dans les 5 ans, l’objectif est de voir l’exportation peser entre 25 et 30% des résultats. Et si LVMH n’interviendra pas directement dans cette expansion, "sa présence nous permet d’y aller avec d’autant plus de passion", sourit Philippe Jacquelinet.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com