×
5 764
Fashion Jobs
Publicités

Captain Tortue: L Capital prend la majorité

Publié le
today 30 août 2011
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Captain Tortue, L Capital
Lilian et Philippe Jacquelinet
L Capital, le fonds d’investissement créé par LVMH, annonce l’imminence d’une prise de participation d’environ 60% dans le groupe Captain Tortue, société aixoise leader du prêt-à-porter à domicile.

Captain Tortue compte 3 800 vendeuses pour ses marques Baby Tortue, Captain Tortue, Miss Captain et Lady Captain, respectivement dédiées au bébé, à l’enfant, à la femme et à la femme senior, ainsi que pour la griffe de lingerie Java. Au final, Miss Captain pèse à ce jour 68% des 55 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisé en 2010 par l'entreprise.

L’entrée au capital de L Capital Partners s’explique notamment par les ambitions fortes affichées par Captain Tortue. Le groupe entend en effet tutoyer les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015, notamment en doublant son activité outre-Manche et au Luxembourg. L’entreprise opère via des filiales au Royaume-Uni, en Irlande et en Espagne, et via des franchises à la Réunion, au Luxembourg et en Belgique. L’export pèse à ce jour 12% de l’activité.

Captain Tortue Group a été fondée en 1993 par Lilian et Philippe Jacquelinet, qui est devenu au fil des années un véritable ambassadeur de la vente directe. En 2009, il fut d’ailleurs nommé président de la Fédération Française de la Vente Directe (FVD), avant d’être élu l’année suivante président de la Fédération Européenne de la Vente Directe (FEDSA). "Mon épouse et moi, nous sommes absolument ravis", explique-t-il à propos de son nouvel investisseur. "C’est un actionnaire prestigieux qui connaît le textile et l’univers des marques".

"LVMH ouvre une porte que peu d’autres ont osé pousser"

Sont ainsi évoqués "de nombreux projets communs" aux deux groupes, qui marqueraient l’arrivée de nouveaux produits sur le réseau de Captain Tortue. Quant à l’envergure internationale du géant du luxe, elle devrait permettre à Captain Tortue d’assouvir ses ambitions internationales. "Depuis ce matin, nous avons un directeur export, à qui j’expliquais que je serais ravi que la part de la France dans le chiffre d’affaires diminue au profit d’autres zones. Nous avons encore de grandes parts de marché à conquérir", assure Philippe Jacquelinet, évoquant notamment l’absence de Captain Tortue des marchés allemand et américain, et la création récente d’une filiale suisse.

Mais si le cofondateur de Captain Tortue est ravi, le président de la FEDSA ne l’est pas moins. "Dans notre métier, on cherche encore des lettres de noblesse", explique-t-il. "Nous ne sommes pas toujours bien perçus en raison d’erreurs passées. Alors l’arrivée d’un groupe de cette qualité est un véritable succès. Je trouve que LVMH ouvre une porte que peu d’autres groupes ont osé pousser. Et pour Captain Tortue, plus qu’une évolution, c’est une révolution".

Depuis sa création en 2001, le fonds L Capital Partners s’est spécialisé dans les investissements portant sur des sociétés proposant de l’équipement de la personne et de la maison, ainsi que des produits de soins et de la distribution spécialisée. En septembre 2010, le fonds devenait avec Florac actionnaire majoritaire de Sandro-Maje-Claudie Perlot (SMCP). Elle est également présente dans Pepe Jeans, Donup, Piazza Sempione, Antichi Pellettieri et Gant.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com