×
5 861
Fashion Jobs
PETIT BATEAU
CDI - Responsable Ressources Humaines Industrie H/F - Petit Bateau
CDI · TROYES
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Grand Nord H/F
CDI · LILLE
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Paris / Idf
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet E-Commerce
CDI · SIGNES
MAISON KITSUNÉ
Juriste Droit Commerce International (pi, Contrats, Distribution) H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Trésorier Groupe H/F
CDI · PARIS
CAMAÏEU
Chargé de CRM H/F
CDI · PARIS
LAGARDÈRE TRAVEL RETAIL DUTY FREE GLOBAL BOUTIQUES
Chargé de Digitalisation Retail H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
FORD MODEL MANAGEMENT
Art Department
CDI · PARIS
LE PETIT SOUK
Chef de Produit Senior (H/F)
CDI · LILLE
SPARTOO.COM
Responsable Communication - H/F
CDI · GRENOBLE
CONFIDENTIEL
Pharmaciens H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Marketing Commercial et Services Réseau H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Commercial Printemps Haussmann H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Responsable Commercial France jb Martin / Christian Pellet - H/F
CDI · PARIS
CLAUDIE PIERLOT
Responsable Industrialisation et Qualité Façon H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Responsable Des Marques jb Martin / Christian Pellet - H/F
CDI · GRENOBLE
CONFIDENTIEL
Responsable Logistique (H/F)
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Lyon (69) H/F
CDI · LYON
EDEN PARK
Coordinateur Export (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE BEAUMANOIR
Directeur(Trice) Regional(e) (H/F)
CDI · ANGERS
ERIC BOMPARD
Business Analyst H/F - CDI
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
6 juin 2012
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Captain Tortue se frotte au géant allemand

Publié le
6 juin 2012


MademoiselleZaza.com
Le leader européen de la vente à domicile s’essaie durant l’été au marché allemand, premier marché européen en termes de chiffre d’affaires pour le secteur. Un enjeu de taille qui s’inscrit dans une politique d’expansion à l’international, pour l’heure concentrée sur le Vieux Continent.

Car Captain Tortue Group caresse l’ambition de doubler d’ici 2015 son chiffre d’affaires, qui a atteint les 60 millions d’euros l’an passé. Le groupe français est aujourd’hui distribué par près de 3 000 vendeuses, dont 500 à l’étranger. L’entreprise aixoise a en effet étendu son activité au Luxembourg, en Belgique, en Angleterre, en Irlande, en Espagne et en Suisse. Et c’est donc désormais outre-Rhin que Captain Tortue entend proposer ses créations.

"Selon le Credoc, le chiffre d’affaires des ventes à domicile en Allemagne a été évalué à 5 milliards d’euros, contre 4 milliards en France", explique Philippe Jacquelinet, qui a fondé le groupe avec son épouse Lilian. "Nous avons été contactés par les anciennes dirigeantes de deux sociétés, l'une danoise et l'autre canadienne, désireuses de développer l’activité sur ce marché. Nous avons donc commencé sur l’été avec quatre démonstratrices, et les produits ont eu l’air de plaire. Nous allons donc poursuivre le test cet hiver via une trentaine de vendeuses".

Ce développement suit de près celui de la Suisse, où Captain Tortue Group compte déjà une cinquantaine de démonstratrices. Pour le groupe, pas moins de 150 vendeuses pourraient à terme composer les effectifs. "La Suisse est un véritable marché, petit, mais riche", souligne Philippe Jacquelinet, "avec un chiffre d’affaires par démonstratrice plus élevé qu’en France".

L’exportation pèse aujourd’hui 12% de l’activité, avec une dominance du Royaume-Uni où le chiffre d’affaires s’élève à 3,2 millions d’euros, en progression de 10-12%. "Il faudrait que l’international arrive à 17-20% du chiffre" pour le fondateur du groupe, qui se veut prudent. "Le marché est mondial, et nous n’avons pas de concurrent. Cependant, nous n’avons pas de vue en dehors de l’Europe, bien que nous ayons souvent des propositions pour le Canada, les Etats-Unis, l’Algérie, le Maroc ou la Russie. Il ne faut pas se brûler les ailes".

Mais le groupe aixois ne se contente pas de s’étendre géographiquement. Il a ainsi lancé une nouvelle marque, Mademoiselle Zaza, tournée vers l’accessoire, avec des bijoux mode et fantaisie. Pour l’heure, quelque 70 vendeuses se sont tournées vers ces produits. "Il faut le temps que le réseau absorbe l’offre", souligne Philippe Jacquelinet. En parallèle, l’entreprise poursuit la refonte de son système informatique, développant des outils CRM. A terme, une boutique en ligne pourrait voir le jour, mais uniquement avec une offre de déstockage. D’ici là, l’entreprise aura lancé la construction d’un nouveau siège, deux fois plus grand, toujours à Aix-en-Provence.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com