×
Publicités
Publié le
8 avr. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Carrefour gagne un actionnaire "expert" avec l'entrée à son capital de la famille à la tête des Galeries Lafayette

Publié le
8 avr. 2014

L’actionnaire des Galeries Lafayette, la famille Moulin, via sa holding Motier, en aura pris plus d’un par surprise en acquérant 6,1 % du capital de Carrefour.

Tout le monde ou presque prêtait au groupe français de distribution, via les grands magasins, de poursuivre dans ce seul secteur. Il y a quelques mois le groupe regardait de près ainsi l’enseigne anglaise House of Fraser. Mais aussi, et Dieu sait si Philippe Houzé à la tête du groupe, avait publiquement insisté, en tentant de mettre la main sur son voisin le Printemps.

Philippe Houzé est un spécialiste de la distribution (AFP)


Evidemment, il y a toujours aussi les rumeurs concernant un débarquement en Italie. D’abord à Venise, puis là aussi il y a quelques mois à Milan.

Aucune de ces informations n'est fausse puisque le groupe lui-même, pour les plus importantes en tout cas, en a fait état. Pour le Printemps bien sûr, mais aussi pour House of Fraser dans la mesure où il a affirmé avoir finalement laissé tomber.

En fait, la situation est bien plus simple. Le groupe Galeries Lafayette, ou plutôt son actionnaire, est très riche. Notamment depuis qu’il a revendu au groupe Casino les 50 % qu’il détenait dans Monoprix. Cette cession lui a rapporté en effet 1,175 milliard d’euros.

Et donc, comment employer cet argent quand on est une famille qui a pour premier objectif de maintenir et faire fructifier son patrimoine ? La famille Moulin a fait le choix donc d’entrer dans Carrefour… "Un investissement stratégique et patrimonial", a précisé le communiqué de Motier.

La holding Motier devient ainsi le deuxième actionnaire du groupe de distribution derrière Groupe Arnault (8,89 %) et devant Colony Capital (5,89 %). C’est une manière de saluer le redressement en cours du distributeur, piloté par Georges Plassat. Et surtout d’exprimer sa confiance dans l’avenir de la société française.

Philippe Houzé devrait y gagner un siège au conseil d'administration. Il ne sera pas en terrain totalement inconnu ! Même si chez Carrefour, il n’est pas dans la même cour que lorsqu’il dirigeait Monoprix.

Passionné des magasins, comme le PDG de Carrefour, Philippe Houzé ne devrait pas manquer de s’intéresser aux pratiques des formats de ce groupe de distribution. En comparant notamment aux pratiques de son ancien associé dans Monoprix !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com