×
Publicités
Publié le
17 avr. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Carrefour officiellement propriétaire des 126 galeries "Carrefour" que possédait Klépierre

Publié le
17 avr. 2014

Une reconstruction plutôt qu’une diversification. Ainsi, Georges Plassat a présenté lors de l’assemblée générale des actionnaires mardi le rachat à Klépierre par la société d’hypermarchés de nombre de galeries commerciales voisinant avec ses hypers. De fait on se souvient que celles-ci avaient été cédées au début des années 2000 pour faciliter le désendettement du groupe à l’époque.

L’annonce officielle du rachat, déjà connue depuis décembre dernier, est intervenue mercredi via un communiqué de la foncière. Il porte sur 126 galeries commerciales. Ce portefeuille est composé de 56 galeries en France, de 63 en Espagne et de 7 en Italie.

Photo AFP


Klépierre ne conserve pas les contrats de gestion locative et immobilière attachés à ce portefeuille, a précisé la foncière dans un communiqué.

Le produit net de cession pour Klépierre, en déduisant les intérêts minoritaires, s'élève à 1,5 milliard d'euros. Klépierre en utilisera 1,3 milliard pour rembourser des lignes de crédit à maturité courte (2014 et 2015). Le groupe va aussi restructurer ses opérations de couverture pour en diminuer le coût. La transaction va donc permettre "d'améliorer de manière significative le profil de crédit de Klépierre", s'est félicitée la foncière.

Côté Carrefour, la "reconstruction" passe par la création d’une nouvelle foncière baptisée Carmila. Celle-ci intègre les galeries rachetées mais aussi 45 autres déjà possédées en propre.
Cette société, à la tête d'un patrimoine de 2,7 milliards d'euros, ne sera détenue qu'à 42 % par Carrefour qui ne la consolidera donc pas dans ses comptes.

Parmi les autres actionnaires de Carmila figurent Amundi (Crédit Agricole), Axa, le néerlandais Blue Sky Group, BNP Paribas Cardif, Colony Capital (l'un des actionnaires de référence du groupe Carrefour), Crédit Agricole Assurance, Pimco (Allianz) et Sogecap (Société Générale). Carmila sera dirigé par Jacques Ehrmann, ancien PDG de Mercialys qui a rejoint Carrefour l'an dernier pour gérer ses opérations immobilières.

Carrefour entend faire de la nouvelle société, représentant 800.000 mètres carrés de surfaces commerciales, "un acteur majeur des centres commerciaux en Europe".

Dans un communiqué propre, Carrefour insiste par exemple sur une approche cross canal qu'aura Carmila vis-à-vis de ses centres commerciaux, en s'appuyant notamment sur des outils développés par la société d'hypermarchés.

Il est aussi prévu un plan de rénovation pour l’intégralité des sites, un volet de commercialisation auprès de nouvelles enseignes, un programme d’extension, avec 40 projets identifiés à ce jour.

Carrefour évoque enfin un projet d’acquisitions ciblées d’autres centres commerciaux en Europe attenants à des hypermarchés Carrefour.

Environ 700 millions d’euros seront consacrés à ce projet dans sa globalité à moyen terme.

"La création de Carmila sous l’ombrelle de Carrefour vient concrétiser les réflexions commerciales et immobilières du groupe en Europe autour de la notion d’écosystème commercial. Nouvel acteur spécialisé dans le paysage des centres commerciaux, Carmila développera la proximité avec ses clients - enseignes et consommateurs - et s’attachera à maximiser la création de valeur pour l’ensemble de ses actionnaires", souligne Jacques Ehrmann, le PDG de la nouvelle foncière.

Jean-Paul Leroy (avec AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com

Tags :
Distribution