×
Publicités
Publié le
29 sept. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Carven : Henri Sebaoun prépare la succession de Guillaume Henry

Publié le
29 sept. 2014

Le départ officialisé de Guillaume Henry de la direction artistique de Carven, Henri Sebaoun, le dirigeant de l’entreprise, doit construire la suite. Celui-ci se dit attentif mais pas pressé. "On ne décide pas cela dans l’urgence, d'autant plus que le studio travaille, bien sûr", souligne-t-il. Tout en admettant avoir des contacts et en précisant "qu’il s’agit aussi d’une affaire d’homme (ou de femme, bien sûr)".

Modèle de la dernière collection printemps-été 2015 (photo Pixel Formula)


Si a été évoquée la possibilité de deux recrutements, l’un pour l’homme, l’autre pour la femme, rien n’est figé pour Henri Seaboun. "Tout dépendra du profil", souligne le dirigeant.
 
Une chose est sûre : pour lui, Carven n’a pas vocation à recruter une star. "Bien sûr, il faut quelqu’un d’expérimenté et de talentueux, explique-t-il, comme l’était Guillaume Henry à son entrée chez Carven. Mais le futur directeur artistique doit incarner une potentialité."
 
Important aussi est le positionnement de la griffe tel qu’il a été façonné par le dirigeant et Guillaume Henry. Dans une interview que donnait à FashionMag.com Henri Sebaoun en juillet dernier, le PDG de Carven insistait sur le fait que Carven n’est pas une marque de luxe: "Notre positionnement correspond à une demande de la part de la clientèle, aujourd’hui. Carven n’est pas une marque de luxe. Aux États-Unis, on parle de design contemporary, expliquait-il. Nous privilégions la créativité, mais nous n’avons pas comme certains créateurs un discours de rareté."
 
La griffe compte plus de 25 points de vente à l’enseigne. Sept sont des succursales, quatre à Paris, une à Cannes, une autre à New York et encore à Londres. Les autres sont des boutiques partenaires avec une forte présence en Asie, grâce notamment au distributeur de la marque, le groupe Bluebell.

Elle compte quelque 600 revendeurs multimarques, dont 90 en France. L’Hexagone pèse pour 20 % dans les ventes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com