×
4 931
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
28 janv. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cegid: une plongée dans le futur grâce à l'innovation store

Publié le
28 janv. 2014

Le spécialiste des solutions pour magasin lançait en 2010 une boutique factice mettant en scène les technologies du futur. Cegid dévoile cette année la "saison 2" du dispositif, désormais à la pointe des dispositifs d’encaissement, d’accompagnement et de gestion des flux en magasin.

Le Cegid Innovation Store


Ouverts aux professionnels, marques, écoles ou fédérations (voir le formulaire de demande), le Cegid Innovation Store reçoit chaque mois une centaine de visites.

Installé dans le siège lyonnais de l’entreprise, l’espace regroupe les technologies mises au point avec 24 sociétés partenaires. Un outil qui permet aux visiteurs de mieux appréhender les défis du retail, mais aussi d’identifier les points à développer. "Depuis son lancement, le store nous a permis de monter en compétence sur un tas de problématiques pour améliorer les services", explique Davy Dauvergne, responsable product marketing et innovation retail. "Il nous permet de mesurer notre capacité à répondre à des problématiques précises, et vérifier la bonne disposition des dispositifs dans le processus d’achat".

Pour le lancement de cette seconde génération de l’Innovation Store, une trentaine de journalistes européens avaient été invités à découvrir les 18 démonstrations de l’espace. De la raquette RFID accélérant la gestion du stock à la vitrine affichant des propositions de produits personnalisés en fonction du sexe des passants, en passant par les dispositifs mobiles d’accompagnement du client, l’ensemble du processus de vente est couvert. Le paiement sans contact, grand défi des prochaines années, se voit ici accompagné d’une "cuve" creusée dans le comptoir, comptabilisant et désactivant automatiquement les puces RFID des produits. Les réseaux sociaux ont évidemment leur mot à dire, chaque étape du processus pouvant être partagée via diverses formes de bornes.

Mais les marques trouveront également leur compte côté back-office, avec des procédés détectant les visiteurs et suivant leur parcours, allant jusqu’à mesurer la performance des vendeurs. Mais ces informations ne sont que la partie émergée de l’iceberg, si bien que leur traitement va réclamer des mains de plus en plus expertes, à l’image de l’analitics pour l’e-commerce.

"Nous entrons dans une ère où il y aura des milliers de données, et où les marques devront définir lesquelles sont intéressantes en fonction de leur stratégie", prévient Davy Dauvergne. "Et cela prend en compte les réseaux sociaux, où l’on peut désormais identifier les scores d’influence, et par exemple identifier les prescripteurs parmi la clientèle pour les viser de manière spécifique".

Le Cegid Innovation Store


Fort d’un chiffre d’affaires de 258,1 millions d’euros, Cegid compte 400 000 utilisateurs dans le monde, dont Hermès, Lacoste, Longchamp, Louis Pion, André, Eram, Asics, Salsa Jeans ou encore Delsey.

L’entreprise possède notamment des équipes à Paris, New York, Barcelone, Madrid, Milan, Londres, Casablanca, Shenzhen, Shanghaï, Hong Kong et Tokyo. Et depuis peu à São Paulo et Moscou.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com