×
Publicités
Publié le
29 mai 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Celio annonce un plan de licenciements au siège

Publié le
29 mai 2015

C’est une première sans doute pas très agréable pour Celio. L’enseigne d’habillement masculin, propriété de Laurent et Marc Grosman, a annoncé ce vendredi après-midi lors d’un comité d’entreprise un plan de licenciements économiques de 49 personnes, auquel s’ajoutent 16 propositions de modifications de postes. Ce plan concerne exclusivement le siège à Saint-Ouen, qui emploie au total aujourd’hui 350 personnes. Les entrepôts et les magasins ne sont pas concernés.

Il est sans nul doute dans le droit fil de l'arrivée à la présidence de l'enseigne en fin d'année dernière de Guillaume Motte, en provenance de la direction d'une autre enseigne du groupe, Jennyfer. Il remplaçait d'une certaine manière Frédéric Vitre, qui avait quitté Celio en mai 2014. Entre-temps, les fondateurs, Marc et Laurent Grosman, avaient assuré l'intérim.
 
L’entreprise explique cette décision par une dégradation des résultats économiques de Celio, du fait notamment de l’évolution profonde du marché de l’habillement.  « Depuis plusieurs années, Celio affronte un contexte économique défavorable et doit s’adapter à un marché en profonde mutation. L’entreprise doit faire face à une baisse continue du pouvoir d’achat des ménages ainsi qu’à une nouvelle concurrence, accélérée par le développement du commerce en ligne et l’arrivée de nouveaux acteurs discount », souligne l’entreprise. Et de citer une forte dégradation de la situation de l’enseigne l’an dernier, sans signe d’amélioration pour 2015.

Parallèlement à cette annonce, Celio dit travailler à un nouveau plan stratégique appelé à s’inscrire « dans la dynamique de reconquête de la marque Celio et dans une volonté forte de prises de parts de marché ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com